«Un taux de notoriété élevé»: ce que les Français pensent de la chloroquine  06/04/2020

«Un taux de notoriété élevé»: ce que les Français pensent de la chloroquine












Pour 59% des Français ayant participé à un sondage de l’Ifop publié par Le Parisien, la chloroquine est «efficace» pour enrayer l’épidémie de coronavirus. 98% des sondés connaissent quant à eux son existence.

D’après une étude de l'Ifop diffusée exclusivement par Le Parisien et portant sur l’efficacité de la chloroquine, médicament qui ne cesse de faire polémique dans le milieu scientifique, 98% des Français interrogés en ont entendu parler.

En outre, 59% estiment que ce médicament peut vaincre la maladie.

«Nous avons rarement vu un taux de notoriété aussi élevé pour un traitement. Avec le confinement, les Français sont davantage devant leurs écrans, sur les sites d'information qui réalisent des audiences exceptionnelles, il y a le bouche-à-oreille aussi», a indiqué François Kraus, directeur du pôle politique à l’Ifop, cité par Le Parisien.

La croyance est plus forte autour de Marseille

M.Kraus a également indiqué que cette «croyance» des Français, «en partie contestée par des experts parisiens, cristallise un clivage Sud-Nord»:

«C'est en effet autour de la zone de Marseille, où est basé l'Institut que dirige le Pr Raoult, que la croyance est la plus forte. C'est presque un élément de fierté régionale.»

L’étude de l'Ifop a été réalisée pour Labtoo via Internet du 3 au 4 avril auprès d'un échantillon de 1.016 Français âgés de 18 ans et plus.
Une pétition en faveur de la chloroquine

La pétition lancée par l'ex-ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy et demandant à assouplir les possibilités de prescription de la chloroquine a dépassé les 200.000 signatures dimanche soir. Elle est baptisée #NePerdonsPlusDeTemps.

Le ministre de la Santé actuel, Olivier Véran, a quant à lui de nouveau appelé samedi 4 avril, dans un entretien accordé au média en ligne Brut, à ne pas brûler les étapes et a souligné que l'on connaîtrait dans les prochains jours les premiers résultats intermédiaires des études cliniques diligentées. Celles-ci visent à déterminer si la chloroquine mais aussi «d'autres médicaments prometteurs» sont efficaces quand ils sont pris dès le début de la maladie.

https://fr.sputniknews.com/france/202004061043488097-un-taux-de-notoriete-eleve-ce-que-les-francais-pensent-de-la-chloroquine/

Commentaires

1.Posté par Révolution le 06/04/2020 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sputniks ment ouvertement comme tous les medias capitalistes !

"Celles-ci visent à déterminer si la chloroquine mais aussi «d'autres médicaments prometteurs» sont efficaces quand ils sont pris dès le début de la maladie."


L'etude du gouvernement non seulement ne s'applique qu'aux cas graves, ce qui ne sert à rien mais en plus ellle ne respecte pas le protocole de Raout, l'etude ecarte l'azithromycine !

Voila comment ces faussaires de l'Inserm corrompus par Bigpharma tentent de torpiller un remede qui marche tout en laissant volontairement mourir un grand nombre des 3200 cobayes.

C'est clairement du sabotage doublé de meurtres de patients par milliers. Une etude en double n'a de sens que pour des patients qui ne sont pas malades. C'est criminelle de donner un placebo à des gens qui ont le corona19.

Dans le domaine de l'infectiologie, ce qui prevaut c'est une etude historique comparative. Avant le traitement les gens mourraient et maintenant avec ce protocole ils guerrissent. Par consequent, on appplique le protocole à tous les malades.

D'ici quelques jours ces escrocs et ces assassins nous annonceront sur toutes les chaînes de propagande que "la science a démontré que le protocole de Raoult est non seulement caduc mais mortel".
Ils imputeront à Raoult, à renfort de discours de medecins corrompus, financés par les grands labos, les morts qu'ils ont causés en refusant d'administrer l'hydroxychloroquine et l'azithromycine dès les premiers symptômes.

Puis dans quelques mois, ils nous sortiront un vaccin tres juteux qu'ils rendront obligatoire, sous peine de perdre son emploi, ou encore se voir retirer la garde de ses enfants.

Que faire ?

Désobéir en tous lieux en toute circonstance comme l'ont fait les equipes du Dr Raoult. Toutes leurs menaces reposent avant tout sur notre propre consentement.
Ils ne peuvent pas controler tout le monde, ils ne peuvent pas licencier tout le monde, ils ne peuvent pas vous enlever ni d'ailleurs vacciner et empoissonner vos propres enfants sans votre consentement.

Nous organiser et faire de la contre-propagande dans tous les milieux, y compris au sein des polices et des militaires, afin qu'eux aussi desobeissent aux ordres des corrompus et des assassins qui veulent faire de nous des esclaves et des cobayes des Gafa associés aux grands groupes pharmaceutiques.

Toutes la strategie des criminelles et corrompus de la médecine pharmaceutique est de nous faire croire que nous ne pouvons rien contre eux. C'est faux !

Chaque coup porté contre cette poignée de criminelles en blousse blanche et leurs acolytes en cravattes, par chaque citoyen, produit un effet multiplicateur.
Face à la charge, ils s'ensevelisent dans leurs propres mensonges et perdent toutes crédibilité.

2.Posté par je hais lescookies le 06/04/2020 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Désobéir en tous lieux en toute circonstance comme l'ont fait les equipes du Dr Raoult. Toutes leurs menaces reposent avant tout sur notre propre consentement."
oui en effet, c'est bien ce qu'il faut faire
on nous prône de partout lesvertus la discipline, mais ça dépend dans quelles conditions !!! je rappelle Quand on pense à Vincent Lambert, juillet 2019, aux ordres du médecin-chef, et aux infirmières qui les ont appliqués, on ne peut s'empêcher de penser à ce cas : (paru sur  la Midi Libre http://expressions.ecoutespirite.org/aux-frontieres-de-la-mort-revenus-dun-coma-ils-racontent/)
celui de M. Joseph Garcia de Lagamas dans l'hérault, à l'âge de 21ans il s'est retrouvé suite à un accident plusieurs semaines dans le coma, il dit entre autre : "Je sais aussi que malgré le fait que  j'étais  dans  le coma  je  me  rappelle  très  bien  (après 61 ans) du nom  et  du  visage  de  l'infirmière en chef  qui a désobéi  au médecin  pour continuer le bon traitement pour moi et qui 'm'a sauvé la vie. Comment j'ai pu connaître son nom ?"
Autre exemple : quel a été la principale des activité des réseaux de Résistance durant l'occupation ? Faire des FAUX-PAPIERS pour protéger les juifs lesrésistants en fuite, etc.
"tous les grands hommes ont désobéi" que ce soit De gaulle, Antigone,le Pasteur Trocmé, Jésus, ou Giuseppe Belvedere.
Comme l''a bien montréMichel terestchenko dans son remarquable livre "un si fragile vernis d'humanité"

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires