Un pont s'effondre au nord de Toulouse, une adolescente tuée, plusieurs disparus  18/11/2019

Un pont s'effondre au nord de Toulouse, une adolescente tuée, plusieurs disparus
























Les pompiers ont annoncé ce 18 novembre au matin, que le pont reliant Mirepoix-sur-Tarn à Bessières (Haute-Garonne) s'est effondré, précipitant dans le Tarn un camion et deux voitures. Le bilan provisoire est d'un mort, 4 secourus et des disparus.

Un camion et une voiture ont été précipités dans le Tarn ce 18 novembre au matin, quand un pont suspendu qui enjambe la rivière s'est effondré, a-t-on appris auprès des pompiers. Le bilan, encore provisoire, est d'une adolescente de 15 ans décédée et de 4 secourus, selon les pompiers. Ce bilan pourrait être plus lourd selon La Dépêche, qui porterait à 1 mort et 7 blessés les estimations. Le pont métallique reliait Mirepoix-sur-Tarn et Bessières (Haute-Garonne).

«On recense d'ores-et-déjà une victime de 15 ans [dont le corps a été repêché], sa mère [...] qui était dans le véhicule a pu être sauvée, notamment par des témoins», a indiqué le procureur de Toulouse Dominique Alzéari.

Il y a «probablement plusieurs disparus, potentiellement le chauffeur du camion» et, «peut-être», celui d'un éventuel troisième véhicule, a précisé le préfet Etienne Guyot.

Selon les pompiers, quatre personnes ont pu être «secourues».



Le président du conseil départemental de Haute-Garonne, Georges Méric, a déclaré à l'AFP qu'il y avait «trois véhicules impliqués». Le préfet de la Haute-Garonne, Etienne Guyot, a quant à lui exprimé qu'il y aurait «probablement plusieurs disparus».

Georges Méric s'est ensuite empressé de présenter ses «pensées aux victimes de l'effondrement du pont». Avant d'annoncer qu'«Une enquête est en cours pour déterminer les causes de ce terrible accident.»



Enfin, selon le compte officiel des sapeurs pompiers de Haute-Garonne, «de nombreux moyens de secours sont engagés» et évoquent «sept victimes dont l'état est indéterminé».

Ce pont d’une longueur de 150 mètres avait été rénové en 2003 par le Conseil départemental de Haute-Garonne.

Néanmoins, la cause de l’effondrement du pont métallique serait due au tonnage supérieur à la limite autorisée de 19 tonnes d’un camion qui s’y serait engagé, selon les premiers éléments recueillis par La Dépêche du Midi.

En outre, il y aurait, en Haute-Garonne, trois autres ponts suspendus de ce type, dont le pont de Villemeur, qui devrait être inauguré la semaine prochaine, après plusieurs mois de lourds travaux.

https://francais.rt.com/france/68077-pont-effondre-nord-toulouse-camion-et-voiture-tombent-tarn

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires