Un pionnier du web met en garde contre l'emprise des grands groupes sur internet  13/03/2018

Un pionnier du web met en garde contre l'emprise des grands groupes sur internet












Un des pionniers du web, le Britannique Tim Berners-Lee, a mis lundi en garde contre l'emprise grandissante des grands groupes sur internet, qui leur permet de «contrôler quelles idées et opinions sont vues et partagées».

Alors qu'il «fête (ce 12 mars) son 29e anniversaire» les «menaces» qui pèsent sur le World Wide Web «sont réelles et nombreuses», écrit-il sur son blog, citant notamment «la désinformation» ou «la perte de contrôle» sur les données personnelles.

«Ce qui était autrefois une riche sélection de blogs et de sites Internet a été comprimé sous le lourd poids de quelques plates-formes dominantes», ajoute Tim Berners-Lee, qui fut l'un des premiers à développer l'idée d'un réseau mondial connecté.

À défaut de les nommer, «Sir Tim» semble faire directement référence aux incontournables GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) qui jouissent de fait d'une présence considérable et tentaculaire sur internet.

«Cette concentration du pouvoir» permet «à une poignée de plates-formes de contrôler quelles idées et opinions sont vues et partagées», insiste-t-il. «Par ailleurs, le fait que le pouvoir soit concentré parmi si peu d'entreprises a permis de faire du Web une arme à grande échelle» pour attiser les tensions sociales ou perturber des scrutins électoraux.

«Ces plates-formes dominantes sont capables de verrouiller leur position en créant des barrières pour les concurrents. Elles font l'acquisition de start-ups concurrentes, achètent de nouvelles innovations et embauchent les meilleurs talents» du secteur, dit-il.

Tout en notant que les groupes concernés tentent eux-mêmes de s'attaquer au problème, Tim Berners-Lee estime qu'un «cadre juridique ou réglementaire» pourrait être utile.

Le Britannique plaide également pour une réduction des inégalités dans l'accès à internet, notant, «sans surprise, que vous avez moins de chances d'être connecté si vous êtes une femme, pauvre, vivant en zone rurale ou dans un pays à faible revenu».

Ne pas être connecté, «c'est ne pas avoir la chance d'apprendre et de s'enrichir, d'accéder à des services précieux et de participer au débat démocratique», poursuit-il en mettant en garde contre le risque d'une «génération abandonnée»

http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2018/03/20180312-161949.html

Commentaires

1.Posté par JBL1960 le 13/03/2018 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est vraiment pas faute d'avoir prévenu que l'Internet, qui est une véritable presse Gutenberg 2.0, cet Internet là est mort, précisément pour les raisons donné plus haut ! C'est on ne peut plus juste, et c'est bien pourquoi, nous devons trouver un autre moyen de nous coordonner, dans le réel et hors des réseaux, surtout ceux listés plus haut.

C'est ce qu'avait analysé et prévenu Zénon dans son tout dernier texte "Tangente" : Imaginez une arme d’apparence tellement inoffensive, que vous pouvez la tendre à vos ennemis, et que s’en saisissant, 99% d’entre eux la prennent pour un jouet. Une arme à-même de faire ou défaire aussi bien une révolution qu’une dictature, sans que son usage paraisse au grand jour. Imaginez que cette arme contrôle toutes les infrastructures et la logistique des pays : les transactions financières, le transport aérien, maritime et routier, la communication dans les entreprises, les dossiers médicaux des citoyens ou même leur vie amoureuse... Une arme qui, par son action omniprésente, attaque et se substitue petit à petit à nos défenses et capacités naturelles, comme notre sens de l’orientation ou notre mémoire. Imaginez qu’elle permette non seulement d’anticiper les réactions de l’ennemi, mais encore de les susciter; d’insinuer en lui une idée dont il sera certain d’être l’auteur. Une telle arme aurait été le rêve de tous les despotes historiques... Elle est aujourd’hui la réalité d’internet.
L'intégralité du texte en format PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/pdftangentezenon.pdf

Tous les textes de Zénon ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-chroniques-de-zenon/

Veterans Today a mis 14 ans pour se rendre compte du danger que représente Gogole ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/02/16/la-ligne-rouge/ Et encore, c'est parce que Gogole leur a fait un sale coup !

Maintenant, c'est sans compter la détermination des femmes pauvres, vivant en zone rurale et sans aucun revenu, car c'est mon cas et pourtant je me suis éveillée, même sur le tard, mieux vaut tard que jamais, et de France, je relaie pourtant les voix autochtones anti-coloniales ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/25/maj-du-12-03-2018-des-femmes-indigenes-donnent-leur-avis-avec-esprit-de-femmes-amerindiennes-esprit-de-societe/ Et pas que féminines, les voix !
JBL

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires