Un maire français en guerre contre les anglicismes dans sa commune  09/11/2019

Un maire français en guerre contre les anglicismes dans sa commune
























À Marennes-Hiers-Brouage, en Charente-Maritime, le maire a banni un camion promotionnel de la société de télécommunications Orange. En cause, son nom anglicisé «Orange truck», alors même que la 10e édition du festival Les cultures francophones débute dans la commune.

À quelques mois du déploiement de la fibre dans la commune, Mickaël Vallet, maire de Marennes-Hiers-Brouage, a fermé les routes de sa commune au camion promotionnel d’Orange, appelé «Orange truck».

Le maire a trouvé cet anglicisme insupportable, alors que débute la 10e édition du festival Les cultures francophones, relate France 3 Régions.
Les anglicismes sont une agression

M.Vallet, pour qui «les anglicismes sont une agression contre les citoyens», a expliqué les raisons de sa décision dans un courrier envoyé au PDG d'Orange, Stéphane Richard, publié via Twitter.



Et France 3 de citer un autre commentaire de M.Vallet: «Le sujet n'est pas d'être rétrograde. Je ne suis pas opposé à la langue anglaise, mais quand on utilise des mots en anglais alors qu'ils existent parfaitement dans la langue française, ce n'est pas normal».

Ce n'est pas la première fois que Mickaël Vallet dénonce l'utilisation d'anglicismes dans les grandes entreprises françaises.

Début septembre, Mickaël Vallet s'en était déjà pris à la Poste, toujours pour le nom choisi pour son service bancaire, Ma French Bank.



La 10e édition du festival des cultures francophones se tient dans sa ville du 6 au 10 novembre.

https://fr.sputniknews.com/france/201911091042399091-un-maire-francais-en-guerre-contre-les-anglicismes-dans-sa-commune/

Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 11/11/2019 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo !

2.Posté par Christian SÉBENNE le 11/11/2019 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a longtemps que la sonnette d’alarme fut tirée contre un lobby qui s’évertue par tous les moyens à sa portée, de déstructurer sciemment notre culture et nos acquis.

Au Canada, le défunt ministre Richard Le Hir s’est battu jusqu’à sa mort pour faire respecter la Loi 101 qui obligeait la parité entre l’Anglais et le Français à travers tout le Canada, linguistique qui s’est conquise de longue date et que des mafias torpillent en toute impunité.

Lors de l’un de ses voyages en France, Richard Le Hir s’était ému en ces termes : « « Il y a plus de mots anglais désormais sur les murs de Paris qu’il n’y avait de mots allemands à l’époque de l’Occupation. »…

Les Français montent (enfin !) au créneau
http://bab007-babelouest.blogspot.com/2012/01/les-francais-montent-enfin-au-creneau.html
https://vigile.quebec/articles/les-francais-montent-enfin-au-creneau
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-Francais-montent-enfin-au-creneau-9927.html
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2162

En France il est des lois qui interdisent les anglicismes, ces faits sont pénalement répréhensibles mais la cinquième colonne veille au grain pour, là comme ailleurs ils leur faut tout détruire et faire place à la marde du NWO.

Christian Sébenne

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires