Tensions à Valence: l'IGPN saisie après l'interpellation violente d'un adolescent de 17 ans - vidéo  30/05/2020

Tensions à Valence: l'IGPN saisie après l'interpellation violente d'un adolescent de 17 ans - vidéo












L'antenne lyonnaise de l’IGPN a été saisie à la suite de l’interpellation mouvementée par deux policiers d'un jeune lors de tensions à Valence. L’arrestation a été filmée par un témoin et diffusée sur les réseaux sociaux.

Une enquête a été ouverte le 29 mai et l’antenne lyonnaise de l'inspection générale de la police nationale (IGPN) saisie par le procureur de la Drôme à la suite de l’interpellation d’un adolescent de 17 ans, selon France Bleu Drôme Ardèche. Celui-ci a été arrêté dans la nuit du 27 au 28 mai lors de tensions à Valence.

Des renforts de police et de gendarmerie ainsi qu’environ 70 CRS ont été envoyés pour le week-end dans le quartier de Fontbarlettes à Valence, après qu’un incendie volontaire a visé le siège de Valence-Romans-Agglomération dans la nuit en détruisant une salle de réunion, a appris l’AFP vendredi auprès de la préfecture.

«Un petit groupe de jeunes est entré dans le bâtiment, a volé du matériel informatique et a ensuite déclenché un incendie, sans doute via un cocktail Molotov», a expliqué le préfet de la Drôme, Hugues Moutouh.

Interpellation violente d'un adolescent

L'intervention des pompiers a été retardée car leur véhicule a été la cible de caillassage, a-t-il ajouté. Un «très jeune majeur», le principal suspect, a été interpellé vers 3h00 du matin, selon la préfecture qui condamne cet acte «de la façon la plus ferme». Mais sa garde à vue a été levée.

La vidéo de son arrestation circule sur les réseaux sociaux et a contribué aux tensions:


Le procureur Alex Perrin a saisi l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) «de façon à vérifier véritablement les conditions dans lesquelles l'interpellation a été effectuée».

«Un jeune de 17 ans avait été interpellé par les services de police alors que manifestement il se soustrayait à son contrôle judiciaire» a indiqué Alex Perrin. «Lors du contrôle, les choses se sont passées de façon un peu rugueuse», a-t-il souligné. «Il semblerait que lui-même ait été violent, et les policiers ont été amenés à le maîtriser également de façon un peu virile».

Le jeune homme a porté plainte «pour violences par dépositaires de l'autorité publique» contre le service de police, a ajouté Alex Perrin, précisant qu'il n'y a pas eu d'ITT ni d'hospitalisation.

L’adolescent est par ailleurs convoqué devant le tribunal pour enfants «au titre de la rébellion et pour des faits d'usage de stupéfiants», d’après le procureur.

https://fr.sputniknews.com/france/202005301043869432-tensions-a-valence-ligpn-saisie-apres-linterpellation-violente-dun-adolescent-de-17-ans---video/

Commentaires

1.Posté par Saber le 30/05/2020 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Méthode un peu virile à la manière sioniste contre des adolescents.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires