Syrie : La Turquie ne fera pas "le moindre pas en arrière" à Idleb, affirme Erdogan  26/02/2020

Syrie : La Turquie ne fera pas "le moindre pas en arrière" à Idleb, affirme Erdogan
























La Turquie ne fera pas "le moindre pas en arrière" à Idleb, région du nord-ouest de la Syrie où Ankara et le régime de Damas se font face, a affirmé mercredi le président Recep Tayyip Erdogan. "Nous ne ferons pas le moindre pas en arrière, nous repousserons le régime (syrien) au delà des frontières que nous avons fixées", a déclaré M. Erdogan lors d'un discours devant les députés de son parti, l'AKP, à Ankara. Le chef de l'Etat turc a réitéré son ultimatum aux forces du régime syrien qu'il somme de se retirer de certaines positions dans la région d'Idleb d'ici fin février, menaçant sinon de les y contraindre. Le régime de Bachar al-Assad, appuyé par la Russie, mène depuis décembre une offensive à Idleb, ultime bastion de l'opposition en Syrie.
Outre une grave crise humanitaire, la progression des forces syriennes a provoqué une crise avec la Turquie, qui appuie des groupes rebelles et dont plusieurs postes militaires sont désormais encerclés par les forces syriennes. "Le délai que nous avons donné (au régime) pour quitter les zones où nos postes d'observation sont encerclés arrive à son terme. Nous sommes en train de planifier la libération, d'une manière ou d'une autre, de ces postes d'observation d'ici fin février", a déclaré M. Erdogan. La crise entre Ankara et Damas a également suscité des frictions entre la Turquie et la Russie. M. Erdogan a souligné mercredi que "le plus grand problème (de la Turquie) à Idleb est de ne pas pouvoir utiliser l'espace aérien", contrôlé par Moscou. "Nous trouverons bientôt une solution à cela", a-t-il ajouté, sans préciser.
Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 380.000 morts et déplacé plusieurs millions de personnes.

https://www.dhnet.be/dernieres-depeches/belga/la-turquie-ne-fera-pas-le-moindre-pas-en-arriere-a-idleb-affirme-erdogan-5e56445a9978e23106986655

Commentaires

1.Posté par couroube le 26/02/2020 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Syrie devrait aussi fixer des frontières hors de chez elle comme le fait le vilain sultan et repousser la Turquie au delà de la province de Hatay après avoir récupérer Alep et idlib.

Mais la le sultan dira que c'est pas pareil et de respecter les frontiéres de l'accord franco-turc du 23 juin 1939

2.Posté par oh-daz le 26/02/2020 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

... ne fera pas "le moindre pas en arrière"..!.. c'est vrai; difficile de faire un tel mouvement en étend allongé, enfermé
entre quatre planches..

3.Posté par Saber le 26/02/2020 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup avanceront les pieds devant.

4.Posté par jehaislescookies le 27/02/2020 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui Antioche, la capitale antique de la Syrie, où est-elle maintenant ?

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires