«Non à l'Union européenne !» : A Varsovie, les nationalistes appellent à une «intifada polonaise»  12/11/2019

«Non à l'Union européenne !» : A Varsovie, les nationalistes appellent à une «intifada polonaise»
























Les nationalistes polonais ont défilé à Varsovie pour célébrer l'indépendance de leur pays. Cette marche a rassemblé des dizaines de milliers de personnes et a été marquée par de nombreux slogans patriotiques, anti-mondialistes et anti-sionistes.

«Dieu, honneur et patrie». Ce mot d'ordre a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de Polonais venus défiler à Varsovie ce 11 novembre 2019, pour célébrer l'indépendance de leur pays. La fin de la Première guerre mondiale a en effet été marquée par la renaissance de la nation polonaise après 123 ans d'occupation, le pays ayant été auparavant partagé entre les empires russe, allemand et autrichien.

Arborant le drapeau national, blanc et rouge, ainsi que des croix celtiques, symbole païen christianisé devenu l'emblème de nombreux mouvements nationalistes européens, les manifestants ont entonné plusieurs fois l'hymne polonais, ainsi que de nombreux slogans patriotiques. «Non à l'Union européenne !», a-t-on notamment pu entendre, alors qu'était inscrit sur une banderole au sein du cortège : «le nationalisme polonais est un patriotisme actif, pas du fascisme.» Les manifestants ont par ailleurs mis un point d'honneur à mettre en avant la «famille traditionnelle» et la «morale nationale», critiquant d'autre part durement l'immigration.



Une marche «patriotique, anti-mondialiste et politiquement incorrecte»

Sur Twitter, le député nationaliste Krzysztof Bosak a célébré «la plus grande manifestation patriotique, anti-mondialiste et politiquement incorrecte en Europe».

Il faut dire que la marche a également rassemblé des nationalistes venus de l'étranger : des militants hongrois étaient ainsi présents et une délégation du parti italien Force Nouvelle, néofasciste, catholique traditionaliste et antisioniste, s'est également rendue au rassemblement. Les manifestants ont en outre appelé à une «intifada polonaise». «On veut récupérer notre pays maintenant ! Plus d'excuses ! Plus de sionisme !», a-t-on ainsi pu lire sur une banderole. Un slogan affiché sur une tente a quant à lui fustigé «les milieux juifs qui réclament 300 milliards à la Pologne».

Une référence explicite à la loi 447, adoptée par le Congrès américain en 2018, qui dresse un inventaire des biens juifs spoliés par les nazis lors de l'occupation de la Pologne. Cette loi, qui vise à demander au gouvernement polonais une indemnisation des descendants de juifs déportés par les forces d'occupation allemande durant la Seconde guerre mondiale, a rencontré un forte opposition de la part de certains manifestants.

https://francais.rt.com/international/67814-non-union-europeenne-a-varsovie-nationalistes-appellent-intifada-polonaise

Commentaires

1.Posté par menard le 13/11/2019 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fermez vos frontières et mangez votre Bigos très sincèrement je ne vois pas ce que la Pologne à apporté au reste de l'Europe à part coûter vos travailleurs détachés qui font vivre toute leur famille resteront chez eux et ça fera plus de travail pour les autres nations, même pas dans la monnaie Européenne que déjà ils se plaignent, qu'es ce que ça va être quand l'aristocratie Européenne vous imposera la monnaie unique.
Ah la Pologne qui n'évoque pas ses vrais problèmes,ce peuple froid, avec ses faux guerriers sans identité qui dans toute son histoire à toujours endossé le costume de victime certainement du par son manque de caractère et de ses très mauvais choix ce peuple de plaintifs de catholiques païens le Nazisme n'était pas bon on a souffert avec Hitler, Staline non plus il était trop dur et une fois le capitalisme et le libéralisme en place c 'est pas bon non plus il y a trop d'étrangers c'est leur faute.
Je me suis rendu à Varsovie en 2018 pour visiter, et je peux vous dire qu'on compte le nombres d'étrangers sur les doigts d'une seule main dans tous les lieux publics et pourtant c'est la capitale, si les Ukrainiens sont leurs propres soucis c'est que je ne l'ai pas vu car ils se ressemblent cela dit ils sont bien contents d'obtenir du pétrole et du gaz en provenance d'Ukraine.
Les populistes quel que soit les pays ou ils se trouvent sont complétement en incohérence.

2.Posté par jehaislescookies le 13/11/2019 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chopin !
l'Europe ne serait pas l'Europe sans Chopin
mais c'est vrai que quand on connait un peu l'histoire, on sait que la Pologne a toujours été dominée pat l'esprit aristocratique, et les rois (élus) et le peuple (réduit au servage) étaient les otages de l'arrogante noblesse, polonaise.
Et ne parlons pas des juifs ! En 39, ce qu'on ne nous apprend guère en histoire, le régime polonais était aussi peu démocratique et aussi anti-sémite que les nazis, simplement avec leur cavalerie à cheval ils n'avaient aucune chance face aux panzers.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires