Netanyahu: Oman autorise les avions israéliens à emprunter son espace aérien  10/12/2018

Netanyahu: Oman autorise les avions israéliens à emprunter son espace aérien
























Les autorités omanaises ont autorisé les avions commerciaux israéliens à survoler l'espace aérien du sultanat, a déclaré lundi le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu.

"Le sultan d'Oman, Qabous, a autorisé les vols d'El Al au-dessus d'Oman", a déclaré Netanyahu lors d'une réunion avec les ambassadeurs israéliens en Asie, en Europe et en Amérique du Nord, au siège du ministère des Affaires étrangères.

Netanyahu a déclaré que la décision d'autoriser les vols israéliens à survoler l'espace aérien omanais s'inscrivait dans le cadre d'un changement plus général de la position israélienne, selon le journal «Arutz Sheva».

"Notre carte diplomatique a radicalement changé, suite aux efforts diplomatiques d'Israël", a-t-il déclaré.

Les autorités omanaises n’ont pour l’heure émis aucun commentaire sur les déclarations israéliennes.

Cependant, Netanyahu a relevé qu'Israël cherche toujours à obtenir l'approbation de l'Arabie saoudite pour écourter les vols israéliens vers l'Inde et l'Asie du Sud-Est.

Riyad refuse d'autoriser les vols israéliens à traverser son espace aérien.

La compagnie israélienne El Al est obligée d’emprunter des itinéraires plus longs pour se rendre en Inde et en Asie du Sud-Est, ce qui la rend incapable de rivaliser avec d’autres compagnies.

Ni l'Oman ni l'Arabie saoudite n'entretiennent de relations diplomatiques avec Israël.

Netanyahu a été reçu par le sultan Qabous à Mascate fin octobre dernier.

https://www.aa.com.tr/fr/monde/netanyahu-oman-autorise-les-avions-isra%C3%A9liens-%C3%A0-emprunter-son-espace-a%C3%A9rien/1334508

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 10/12/2018 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et pour tous les pays arabes qui leur ont donné une telle autorisation, ce sera : VOLS AU DESSUS DE NIDS DE COCUS.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires