Naplouse : 90 palestiniens blessés suite à des affrontements au mont al-Orma  28/02/2020

Naplouse : 90 palestiniens blessés suite à des affrontements au mont al-Orma























Quatre vingt dix palestiniens, dont un enfant, sont blessés suite à l’envahissement des forces d’occupation israéliennes au village de Bita et le mont d’al-Orma, au sud de Naplouse.

Le Croissant Rouge palestinien a précisé que ses équipes se sont intervenues auprès des blessés par les balles en caoutchouc et les bombes lacrymogènes, qualifiant leurs blessures de « légères ». L’organisation palestinienne a ajouté qu’un enfant de seize ans a reçu une balle réelle dans le dos, un citoyen a reçu une bombe lacrymogène en plein tête, deux autres avaient des fractures et des entorses suite à des chutes, alors qu’un secouriste du Croissant Rouge a reçu une balle en caoutchouc dans sa tête.

Notre correspondant a indiqué que les affrontements entre les habitants du village de Bita et les forces envahissantes se poursuivent encore et que les autorités d’occupation avaient considéré la région du sud de Naplouse une zone militaire fermée jusqu’au soir.

Des sources locales ont rapporté que les citoyens du village de Bita avaient veillé toute la nuit pour protéger leurs familles des attaques des colons israéliens avant de se trouver face aux forces israéliennes qui ont tiré les bombes sonores et lacrymogènes en directions des citoyens civils et désarmés. Des dizaines de palestiniens ont été asphyxiés au moment où les forces d’occupation poursuivaient les jeunes du village aux alentours du mont d’al-Orma qui a connu de violents affrontements. L’armée israélienne a encerclé le mont et a installé des barrages pour empêcher l’arrivée de tout secours aux jeunes qui s’étaient réfugiés dans la montagne.

Notons que des appels palestiniens ont été lancés hier incitant tous les citoyens du village de Bita à passer la nuit au mont d’al-Orma et d’y mener la prière de l’aube et la grande prière de Vendredi, et ce pour contrer les menaces des colons israéliens qui veulent installer une colonie illégale sur ce mont palestinien.

Le 6 juillet 1988, de violents affrontements avaient opposé les citoyens de Bita aux colons israéliens qui étaient venus des colonies proches. Trois palestiniens étaient tombés en martyrs par les balles d’un colon armé. Les autorités d’occupation avaient prétendu qu’une israélienne était tuée par une balle et avaient démoli treize maisons palestiniennes et arrêté environ trois cent jeunes palestiniens dont six ont été éloignés en dehors de la Palestine.


https://french.palinfo.com/56091
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires