Mohammad Yavad Zarif: 'Bush n'est pas en position d’imposer des conditions à d’autres pays'  29/04/2006



Le délégué permanent de l’Iran auprès de l'ONU qui réagissait aux déclarations du président américain affirmant que Téhéran n'avait pas le droit de posséder des connaissances nucléaires, a déclaré : "George Bush n'est pas en position d’imposer des conditions et d’établir des critères à d’autres pays".

Mohammad Yavad Zarif a ajouté dans une entrevue avec la chaîne américaine PBS : "ce sont les lois, les normes et le droit international qui régissent le monde.


L’Iran a toujours respecté le cadre de la loi et tenu compte des normes stipulées dans le Traité de Non-prolifération.


L’Iran détient désormais les connaissances pour enrichir de l'uranium et ne souhaite pas avoir les connaissances pour accéder à la bombe atomique car il est contre ce type d'armement, ce que nous n’avons pas arrêté de dire à plusieurs reprises.”

Zarif a insisté sur le fait que Téhéran est disposé à négocier et que rien ne doit être dissimulé, sur le programme nucléaire à but totalement pacifique. L’Iran est disposé à clarifier toutes les questions que se posent la communauté internationale sur le programme nucléaire iranien.


Vendredi le directeur général de l'Organisation Internationale de l'Énergie Atomique, Mohamed El-Baradei, a remis son rapport au Conseil de la Sécurité de l’ONU, dans lequel il souligne à nouveau qu'il n'existe aucun indice permettant d’affirmer que l’Iran ait pour objectif d’utiliser son programme nucléaire à des fins militaires et il a annoncé que l’Iran est disposé à continuer à collaborer avec l'AIEA pour éclaircir les questions restées en suspens tant que ces négociations gardent un caractère technique.


irna

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires