Manifestation contre l’islamophobie à Paris  19/10/2019

Manifestation contre l’islamophobie à Paris
























Des centaines de manifestants se sont rassemblés samedi sur la place de la République à Paris pour protester contre le climat islamophobe qui sévit dans l’hexagone, a appris Anadolu de sources concordantes.

Organisé par un collectif de mères de famille originaires des Yvelines (région parisienne), l’événement intervient en réaction à l’agression de la maman voilée Fatima E, agressée la semaine précédente par un élu d’extrême droite au sein du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

Sur leurs pages Facebook, les organisatrices ont appelé à un rassemblement destiné à dénoncer l’islamophobie et invité le plus grand nombre à les rejoindre.

La foule s’est faite très dense sur la place de la République à Paris ce samedi après-midi et comptait parmi elle la syndicaliste étudiante Maryam Pougetoux, elle aussi vivement prise à partie par la classe politico-médiatique pour être intervenue avec un foulard au cours d’une interview.

Côté politique, la députée de la France insoumise Danièle Obono a également pris la parole durant le rassemblement pour dénoncer le climat islamophobe, a rapporté un témoin au correspondant d’Anadolu.

Plusieurs autres initiatives devraient voir le jour dans les prochaines semaines avec notamment une journée de mobilisation nationale le 27 octobre dans toutes les grandes villes de France, pour lutter contre le racisme qui vise les communautés musulmanes.

https://www.aa.com.tr/fr/monde/manifestation-contre-l-islamophobie-%C3%A0-paris-/1619777

Commentaires

1.Posté par Adam le 20/10/2019 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Opinion sur une Triste époque !

A l'ère où les Hommes étaient majoritairement épris de vertus masculines vivaces et farouches, ils s'occupaient uniquement des affaires incombant au genre masculin avec fierté et une haute dignité morale.

Parce que les vertus masculines étaient authentiques, unanimes et universelles. Parler de lingerie féminine, dans une assemblée d’hommes, était tout simplement méprisable et vicieux, et pire, si c’est depuis une tribune de leader ??!!
La femme était et demeure naturellement une femme, elle s’affaire à ses corvées innées, voilée ou à moitié habillée. Créature affectueuse, galanterie et respect lui sont dus. Car elle est, avant tout, ta mère.

A notre époque, triste constat, des simulacres d’hommes au nom d’une quelconque idéologie, pure invention humaine, s’en prennent aux femmes parce qu’elles voilent leurs attributs féminins. Ces crétins sèment la zizanie, voire l’hostilité, pour un sujet, au demeurant, réservé aux femmes s’agissant de leur lingerie.

Si imposer le voile est perçu comme une dictature religieuse, il devient dès lors admissible que l’obligation de l’enlever est une dictature libertine. Si la première repose sur un fondement Divin, la seconde repose, de fait, sur un fondement démoniaque.

C’est la chasteté qui est pénalisée au profit de la dépravation qui a déjà fait du genre masculin des omelettes, des gay, des tapettes, des lâches, des crapules et des vicieux par quantités industrielles ! Cette déchéance révèle une avancée foudroyante de la perversité et de la dépravation morale, lignée démoniaque, par excellence.
Pourquoi ne pas imposer de règles vestimentaires aux hommes, est-il parce que ces derniers peuvent se défendre et s’insurger avec violence ?!

Quelle époque de crétins !! Marché sur la voie publique à moitié dénudé ne dérange personne ! Changer ses vêtements à la plage, en plein public, et y circuler en slip ou en culotte version maillot de bain, ne dérange pas, non plus ?! Mais se changer dans la salle à manger ou dans la cuisine devant la famille ou des invités, c’est déplacé, voyez donc les paradoxes ??!!

Le voile, emblème de chasteté et de pudeur, est une prescription Divine tant pour les juives, les chrétiennes que les musulmanes. Demander aussi aux nonnes d’ôter leurs voilent. En fait, le voile ne dérange que les pervers scannant les femmes, au passage, avec un regarde de débauché.

La loyauté d’égale à égale, le courage, la bravoure et le sens de la responsabilité du genre masculin comme seule mesure de la qualité héroïque et chancelante des hommes, sont combattus dans la société afin de les faire disparaître.
En cette époque dite d’émancipation des libertés, proscrire le voile est bien plus qu’une atteinte au principe même de la liberté. C’est comme un intrus débarquant dans votre salon pour commander à votre femme d’ôter son voile avant qu’elle ne sorte de la maison. Autrement dit, c’est le crédit de l’homme dans son propre foyer, et son droit de s’assumer en tant que tel qui est ciblé, non pas la femme.

Bien triste époque pour les vertueux qui restent dans ce bas monde !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires