«Mais que font tous ces fonctionnaires?»: le président d’honneur des médecins de France veut un «grand ménage»  03/07/2020

«Mais que font tous ces fonctionnaires?»: le président d’honneur des médecins de France veut un «grand ménage»

























Insistant sur un grand ménage au sein du ministère français de la Santé, le président d'honneur de la Fédération des médecins de France, Jean-Paul Hamon, estime que Jérôme Salomon devrait pour sa part partir «compter les pingouins aux Kerguelen».

Régissant sur France Info mercredi 1er juillet à l'audition de l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn devant la commission d'enquête parlementaire sur la crise du coronavirus, Jean-Paul Hamon a évoqué «une faillite totale de l'administration» au sein du ministère de la Santé s’étonnant des «15 mois [nécessaires, ndlr] pour savoir l'état des masques» qu’il considère être «absolument aberrant».

Le président d'honneur de la Fédération des médecins de France a lancé qu’il aurait volontiers envoyé le directeur général de la Santé Jérôme Salomon «aux [îles des Terres australes et antarctiques françaises, ndlr] Kerguelen à compter les pingouins».

«Le directeur général de la Santé qui met 15 mois pour avoir l'état des stocks, qui est incapable d'envoyer un minimum de masques aux gens qui sont vraiment en première ligne, […] il va falloir faire un grand ménage là-dedans et faire en sorte qu'il y ait une réactivité beaucoup plus grande», prévient-il.

Avant de marteler:

«Franchement, Jérôme Salomon, je le nommerais volontiers aux Kerguelen à compter les pingouins.»

Jean-Paul Hamon sera aussi auditionné le 8 juillet par la commission d'enquête parlementaire, rappelle le média.
«Que font tous ces fonctionnaires?»

Par la suite, Jean-Paul Hamon a évoqué le fait qu’il a été demandé à Santé publique France de faire état des stocks de moyens de protection en octobre 2018. En outre, il avoue ne pas comprendre «que font tous ces fonctionnaires», alors que les médecins ont été obligés d’avoir recours au «système D», avec des masques fournis «par des entreprises de peinture, de menuiserie, de bricolage».

«Quand j'ai entendu qu'en octobre 2018, il est demandé à Santé publique France de faire état des protections et qu'elle découvre en janvier 2020 qu'il n'y a pas de masques. Sincèrement, je me dis mais que font tous ces fonctionnaires?», s’étonne le président d'honneur de la Fédération des médecins de France.

https://fr.sputniknews.com/france/202007021044046908-mais-que-font-tous-ces-fonctionnaires-le-president-dhonneur-des-medecins-de-france-veut-un-grand/

Commentaires

1.Posté par Vegatrone le 03/07/2020 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a ce qu'on appelle une gestion de stock qui s'appelle fifo ou lifo ou coût moyen. Celui qui devrait être en premier accusé c'est le service approvisionnement a partir de là en va regarder le processus fonctionnel ainsi que les procédures. On saura tout de suite qui est derrière tout ça.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires