Macron en Israël pour le Forum sur la Shoah  22/01/2020

Macron en Israël pour le Forum sur la Shoah
























Le président français se rend en Israël, à l’occasion du 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau et du lancement du 5e Forum mondial sur la Shoah. Il a également prévu se rendre dans les Territoires palestiniens.

11h51
«Nous serons intraitables en matière de nucléaire», a déclaré le chef de l'Etat français, cité par Reuters, lors d'une déclaration à la presse aux côtés de son homologue israélien Reuven Rivlin.

«Dans le contexte actuel, la France restera attachée à ce que l'Iran n'acquière jamais l'arme nucléaire mais à ce que nous évitions aussi dans la région toute escalade militaire, quelle qu'elle soit», a-t-il ajouté.

11h37 «Nous continuerons avec la même détermination [la lutte contre l'antisémitisme]» a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse qu'il a tenue conjointement avec le président israélien Reuven Rivlin. «Nous avons pris des [...] décisions, d’autres vont venir. [Elles] nous permettrons de lutter encore plus efficacement contre les discours de haine et, entre autres, l’antisémitisme sur internet», a-t-il ajouté. La «négation de l'existence d'Israël comme Etat» est de l'antisémitisme, a-t-il martelé, avant de poursuivre : «Ce qui ne veut pas dire qu'il deviendrait impossible d'avoir des désaccords, de critiquer telle ou telle action du gouvernement d'Israël mais la négation de son existence relève bien aujourd'hui d'une forme contemporaine de l'antisémitisme.»


11h31 Emmanuel Macron prend la parole au côté du président israélien Reuven Rivlin.


11h08 Israël, fermement opposé à l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 duquel se sont retirés les Etats-Unis, va tenter cette semaine de persuader la Russie et la France d'user de leur influence au Moyen-Orient pour y juguler celle de l'Iran, présenté comme la nouvelle menace contre les Juifs, 75 ans après la Shoah.

Pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, la menace nazie d'antan porte aujourd'hui un autre nom: celui de l'Iran, car la République islamique menace, par son programme nucléaire et balistique, l'existence même de l'Etat hébreu.

«Un tiers des Juifs sont partis en flammes (dans les camps nazis) et nous ne pouvions rien y faire. Après la Shoah, l'Etat d'Israël a été mis sur pied, mais les tentatives pour détruire le peuple juif n'ont pas disparu. L'Iran déclare chaque jour qu'il veut rayer Israël de la face de la Terre», a déclaré cette semaine le Premier ministre israélien. «La première leçon d'Auschwitz est la suivante: il faut stopper le mal dès qu'il commence. Or l'Iran est une très mauvaise chose [...] qui peut encore croître avec l'arme nucléaire», a-t-il ajouté dans une vidéo mise en ligne sur YouTube.

10h56 Dans un message publié le 22 janvier à l’occasion des commémorations du 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz, Emmanuel Macron a défendu son «combat»de «chaque jour» contre l'antisémitisme.

«Soixante-quinze ans après la libération des survivants d'Auschwitz, des citoyens de France et d'ailleurs sont pris pour cible parce qu'ils sont juifs. Ce retour de la haine hante nos temps présents», affirme le président français dans ce message destiné au mémorial israélien sur la Shoah de Yad Vashem.

«Ce combat contre l'antisémitisme, je le mène chaque jour en le traquant dans les discours, dans les comportements, sur internet», ajoute-t-il, invitant les plateformes numériques, au même titre que les pouvoirs publics, la société civile et les individus, à intervenir «pour éliminer les contenus haineux».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou puis le président Reuven Rivlin, reçoivent l'un après l'autre le chef d'Etat français dans la matinée du 22 janvier. Le président de la République entame en effet une visite de deux jours en Israël, à l’occasion du 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau et du lancement du 5e Forum mondial sur la Shoah.


De nombreux dirigeants internationaux sont attendus pour ces cérémonies, le 23 janvier, dont le président russe Vladimir Poutine.

Emmanuel Macron doit également se rendre dans les Territoires palestiniens : dans l'après-midi du 22 janvier, le dirigeant français rencontre le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

https://francais.rt.com/international/70567-forum-sur-shoah-macron-attendu-israel-et-territoires-palestiniens




Commentaires

1.Posté par Bill le 22/01/2020 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai une question qui peut paraître bête mais : vont-ils parler du vol des terres palestiniennes et des crimes perpétrés contre le peuple palestinien depuis 1948 ? Sont-ils en train de légaliser et de légitimer cette occupation barbare, violente et sanguinaire ? A quoi bon créer l'ONU et être les prétendus défenseurs des droits de l'homme dans le monde si on laisse faire certains ? Y aurait-il quelque chose qui m'aurait échappé ?

2.Posté par Naceur le 22/01/2020 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est en vacances chez son ami le boucher et criminel Netanyahou

3.Posté par Caplan le 22/01/2020 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macron en Israël, c'est Emmanuel au pays de moloch ! Si c'est pas biblique tout ça !

4.Posté par YYY le 22/01/2020 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ashera et Ell...la transcendance des veaux qui suivent Al Samarie...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ashera

5.Posté par Thierry Theller le 23/01/2020 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE SIONISME DÉMASQUÉ

Monsieur Macron sachez que l’on ne peut pas occulter les souffrances palestiniennes qui augmentent chaque jour à mesure que les territoires palestiniens diminuent sous la terreur de Tsahal et les exactions des colons israéliens. Un État palestiniens est inenvisageable pour Israël car il priverait les colons juifs de terres palestiniennes.

En effet, cet État s’est développé sur la théorie du sionisme qui est la base du projet israélien.
Le sionisme c’est cela :

L’un des principaux théoriciens du sionisme, Vladimir Jabotinski, résumait parfaitement le projet israélien : « Toute colonisation, même la plus réduite, doit se poursuivre au mépris de la volonté de la population indigène. Et donc, elle ne peut se poursuivre et se développer qu’à l’abri du bouclier de la force, ce qui veut dire un Mur d’acier que la population locale ne pourra jamais briser. Telle est notre politique arabe……..La force doit jouer son rôle – brutalement et sans indulgence …….. et cela jusqu’à ce qu’il ne reste aucun espoir, jusqu’à ce que nous ayons supprimé toute ouverture visible dans le Mur d’acier »

Le sionisme n’a rien à voir avec l’antisémitisme.
En effet, les Juifs sont loin d’être les seuls Sémites. Le terme a été inventé en 1781 par l’orientaliste allemand August Ludwig Schlözer, à partir du nom d’un des fils de Noé, Sem, pour désigner des langues dont la parenté avait été établie dès le Moyen-Âge par les savants juifs : l’hébreu, l’araméen, l’arabe. Les spécialistes ont ensuite regroupé sous l’appellation de « sémite » tout un ensemble de peuples qui, dans le courant du IIIe millénaire avant Jésus-Christ, émigrèrent de la péninsule Arabique vers la Mésopotamie, la Syrie, la Palestine, puis, vers 700 avant Jésus-Christ, vers la corne de l’Afrique. Ils se caractérisent par leur appartenance à une même famille linguistique, mais ne présentent pas nécessairement d’autre parenté.Aujourd’hui, les peuples qu’on peut qualifier de sémites sont essentiellement les Juifs et les Arabes, mais, dans l’Antiquité, on comptait également les Assyriens, les Babyloniens, les Araméens, les Cananéens et les Phéniciens.

Les Sémites donnèrent naissance à des alphabets et à des dialectes qui se répandirent dans toute la Méditerranée orientale, le Proche-Orient et l’Afrique du Nord-Ouest.

De plus, pour Raymond Aron : « Ceux que l’on appelle les juifs ne sont pas biologiquement, pour la plupart, des descendants des tribus sémites…!!! En effet des peuples d’Europe centrale ce sont convertis au judaïsme bien plus tard : au VII siècle.
Monsieur Macron, vous si prude, vous visitez un État qui commet des crimes contre l’humanité et qui ne respecte pas le droit international, notamment les résolutions de l’ONU

Par exemple, comment est-il possible que des soldats sur-armés tirent à balles réelles sur des enfants, sur des gens désarmés dont le seul tort est de s’approcher de trop près de la frontière tracée par l’occupant ?

Ceci dépasse l’entendement, c’est un crime contre l’humanité particulièrement monstrueux : 60 enfants tués et plus de 2 300 Palestiniens ont été blessés le lundi 14 mai 2018. – combien de balles tirées – une boucherie.

L’armée israélienne a pris l’habitude de nettoyer la Palestine en tirant sur des enfants depuis plusieurs années.
Par exemple :
– Un soldat israélien tire sur un Palestinien en hurlant joyeusement « Je l’ai frappé, le fils de pute » https://youtu.be/Vse-NAfEPBk

• Autre vidéo montrant des cris de joie d’un soldat-sniper : https://youtu.be/VLB9iocG82s . De plus, selon la Défense israélienne : « Le sniper devrait recevoir une médaille » !!!, (Cf : https://francais.rt.com/international/49609-israel-perturbants-cris-joie-soldats-suite-tir-sniper-palestinien-video)

Lire la suite de l’article sur :
https://reseauinternational.net/monsieur-macron-sachez-quisrael-cest-72-ans-de-mystifications/

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires