Loire : une mère condamnée à un an de prison pour avoir giflé la maîtresse de sa fille  07/03/2018

Loire : une mère condamnée à un an de prison pour avoir giflé la maîtresse de sa fille











En mars 2017, cette mère de famille de 28 ans avait violemment frappé l’enseignante de sa fille. Elle pensait à tort que la maîtresse avait porté la main sur sa fille.

Une mère de famille a été condamnée mardi à 18 mois de prison dont 12 mois ferme par le tribunal correctionnel de Roanne (Loire) rapporte le journal Le Progrès.

Le 23 mars 2017, cette mère de cinq enfants, âgée de 28 ans, avait violemment frappé l’enseignante de sa fille à Mably (Loire). Elle avait donné plusieurs gifles à l’enseignante, directrice de l’école des Tuileries. La mère de famille pensait, à tort, que la maîtresse avait levé la main sur son enfant.

« La peine est lourde, aberrante mais je ne vois pas comment la justice aurait pu être sereine », a commenté l'avocat de l'accusée, Me Hugues Roumeau. Lors de l’audience qui s’est déroulée au tribunal correctionnel de Roanne, une trentaine d’enseignants étaient présents, à l’appel du syndicat Snuipp-Fsu, en signe de solidarité à l’institutrice fortement traumatisée par cette agression.

L'enseignante s’est dit « choquée de la condamnation »

La partie civile a aussi exprimé son incompréhension. L'enseignante est « choquée de la condamnation. Elle ne s'attendait pas à cela, elle voulait que son préjudice soit reconnu, pas qu'une mère de famille soit envoyée en prison », ont réagi ses avocats.

Le tribunal correctionnel de Roanne a prononcé un mandat de dépôt à l’encontre de la mère de famille à l’issue du jugement.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/loire-une-mere-condamnee-a-un-an-de-prison-pour-avoir-gifle-la-maitresse-de-sa-fille-07-03-2018-7594986.php

Commentaires

1.Posté par Saber le 07/03/2018 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est hallucinant de condamner si lourdement une erreur de maman qui a agit par instinct. C'est une dictature en marche

2.Posté par diandet le 08/03/2018 06:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les juges prennent leur revanche sur les citoyens ,j'apelle cela un deni de justice quelle honte pour la france
j'espere que la maman injustement condamnee va faire appel

3.Posté par oh-daz le 08/03/2018 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne veux pas défendre la dictature en marche, loin de là, mais il faut voir le comportement de certains parents envers
des profs ou instits..

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires