«Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles», prévient Édouard Philippe - vidéo  28/03/2020

«Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles», prévient Édouard Philippe - vidéo












«Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours» écoulés, a affirmé Édouard Philippe lors d'une conférence de presse tenue ce samedi 27 mars.

Le Premier ministre Edouard Philippe a prévenu samedi que «les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler» dans la crise du coronavirus en France, car «le combat ne fait que commencer».



«Je veux vous dire les choses avec clarté et franchise: le combat ne fait que commencer, les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler», a déclaré M. Philippe lors d'un point d'information aux Français tenu avec le ministre de la Santé Olivier Véran. Le Premier ministre s'est félicité d'«un effort collectif», «d'abord celui des soignants, admirables, courageux, engagés», «mais aussi l'effort remarquable de ceux qui, en deuxième ligne, assurent la continuité de la vie de la nation».
Aucun «retard» sur le confinement, assure Philippe

Édouard Philippe a par ailleurs assuré qu'il n'y avait pas eu «de retard sur la prise de décision s'agissant du confinement» pour endiguer la circulation du coronavirus, répondant aux critiques notamment sur le maintien du premier tour des municipales.

«Au moment où nous avons pris cette décision de confinement, il y avait moins de 8.000 cas sur le territoire national et moins de 200 morts. Chacun pourra apprécier les moments où les gouvernements ont pris cette décision mais je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de décision s'agissant du confinement», a détaillé le chef du gouvernement.
Passer à 14.000 lits en réanimation contre 5.000 initialement

S'exprimant aux côtés d'Édouard Philippe, le ministre de la Santé Olivier Véran a déclaré que le gouvernement souhaitait augmenter le nombre de lits en réanimation à «14 à 14.500», contre 5.000 initialement, pour faire face à l'afflux de malades causé par l'épidémie de Covid-19.

«Les capacités initiales de la France étaient de 5.000 lits de réanimation. Elles ont été augmentées (...) à 10.000 lits. Désormais, nous souhaitons atteindre un objectif de 14.000 à 14.500 lits de réanimation sur tout le territoire national», a déclaré le ministre.

Détails à suivre

https://fr.sputniknews.com/france/202003281043419437-les-15-premiers-jours-davril-seront-encore-plus-difficiles-que-les-15-jours-ecoules-affirme-edouard/

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires