Le chef de l'armée algérienne ordonne d'empêcher les manifestants d'autres régions d'accéder à Alger  18/09/2019

Le chef de l'armée algérienne ordonne d'empêcher les manifestants d'autres régions d'accéder à Alger



















Alors qu'une nouvelle journée de mobilisation est prévue à Alger le 20 septembre, le général Gaïd Salah – devenu de facto l'homme fort du pays – a ordonné d'empêcher les manifestants d'autres régions d'Algérie d'accéder à la capitale.

Le général Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'armée algérienne, a annoncé ce 18 septembre avoir ordonné à la gendarmerie d'empêcher l'accès de la capitale, Alger, aux manifestants d'autres régions du pays lors d'une visite de terrain à Tamanrasset, dans le sud du pays.

«J’ai donné des instructions à la gendarmerie nationale» en ce sens, a déclaré dans un discours le général Gaïd Salah, en appelant à «l’application rigoureuse des réglementations en vigueur, y compris l’interpellation», à la saisie «des véhicules et des autocars utilisés», ainsi qu'à la délivrance d'«amendes à leurs propriétaires».

«Nous avons constaté sur le terrain que certaines parties [...] aux intentions malveillantes font de la liberté de déplacement un prétexte pour justifier leur dangereux comportement, qui consiste à créer tous les facteurs qui perturbent la quiétude des citoyens, en drainant chaque semaine des citoyens issus de différentes wilayas du pays vers la capitale», a-t-il notamment avancé.

Coutumier des discours concernant la situation politique de l’Algérie depuis la démission d’Abdelaziz Bouteflika, Gaïd Salah – devenu de facto l’homme fort du pays – est souvent critiqué par les manifestants pour ses positions controversées. Ainsi, alors qu’il réaffirmait, le 19 juin, l’engagement de l’armée à protéger le peuple algérien et à garantir la sécurité du pays «en toutes circonstances», le patron de l’armée avait fustigé la présence de drapeaux autres que celui de la nation algérienne lors des manifestations.

Fervent partisan de la tenue d'une élection présidentielle qu'il estime être la seule issue pour résoudre la crise politique actuelle, Gaïd Salah continue de s'opposer à une transition politique réclamée par les manifestants. De fait, ces derniers réclament son départ depuis plusieurs mois.

https://francais.rt.com/international/65876-chef-armee-algerienne-ordonne-empecher-les-manifestants-autres-regions-acceder-alger

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 18/09/2019 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

très bonne décision.. il faut absolument encadrer ce mouvement populaire, afin d'éviter qu'il ne se transforme en
manifesta-sion, comme ce fut le cas en Syrie, Libye; et aujourd'hui Vénezuela, Moscou, hong kong...
il y a du monde qui lorgne sur ce pays...l'armée doit être sur ses gardes.

2.Posté par Insolite le 19/09/2019 05:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

H. A. R. K. I. (1962)
H. I . R. A. K (2019)

3.Posté par Adam le 19/09/2019 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les plumes perfides se trahissent, lorsqu'elles ne ratent aucune occasion pour déverser, au tournant de phrases, du venin embelli de qualificatifs noircissant.

En Algérie, aucun manifestant n'a perdu un œil, mieux les empêcher dans le respect que de leur crever les yeux comme dans certains pays qui se vantent de pseudo-liberté et de démocratie !!

Organiser des élections n'est-ce pas l'un des principes fondamentaux de la vrai démocratie ??!!!

4.Posté par KOCEILAANTALAS le 19/09/2019 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un pouvoir corrompu, prédateur , illégitime ne peut ordonner l’arrêt des manifestations encore moins appeler à des élections qui seront de toute façon truquées. La seule solution consiste à laisser le peuple décider par lui même. L'armée doit se contenter de son rôle à savoir la défense du territoire, une poignée de généraux ne peut prendre en otage la destinée de toute une nation d'autant plus que ce pouvoir a failli depuis 1962 à ce jour dans la direction du pays, le peuple n'a pas besoin de tuteur surtout des maffieux de cet acabit il s'en sortira mieux sans eux.Yetnehaw ga3 me la racine.

5.Posté par Abdelkader le 19/09/2019 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le général Ahmed Gaid Salah chef d'état-major général et ministre de la défense nationale, il a juré d'écraser les bandes d'extrémistes fauteurs de troubles partout les moyens. le général Ahmed Gaid Salah prend en temoins la patrie, le peuple et la mémoire de nos glorieux valeureux martyrs, pour faire retourner le ministre de la défense nationale sur sa décision celui qui y parviendra n'est pas né.

ces fascistes qui se cachent derrière les slogans hypocrites de yetnahaou ga3, s'opposent a tout reglement pacifique pour sortir le pays de cette crise politique qui empoisonne la vie du pays depuis des mois, ils s'opposent a l'élection présidentielle.
les responsables de l'ombre de la subversion invisibles tirent les ficelles en collaboration avec les services étrangers pour déstabiliser l'Algérie et provoquer le chaos dans le pays. l'Algérie est menacée sérieusement des bandes d'extrémistes fauteurs de troubles et les services étrangers.
les services secrets du contre espionnage algérien sont état d'alerte.

6.Posté par nation le 19/09/2019 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis que l armée Algérienne a mis hors d état de nuire les parrains et la marraine de la mafia kabyle ainsi que sa compagnie de transport de fonds, 'Aigle Azul'.
Sa mafia politique (ffs, rcd, pt..) a pris aussitot le relais en qualité d avocats afin que sa mafia médiatique (algeriepatriotique, El watan, algeriepart d abdou semmar, le matin DZ,Siwel...),les font passer pour des saints.
L étau se resserre.

7.Posté par Adama le 19/09/2019 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est etonant de constater que ceux qui se disent democrates sont ceux la meme qui refusent les elections .Le chef d etat major Ahmed Gaid Salah quAllah le preserve est le sauveur de l Algerie et l Histoire retiendra le nom de ce grand homme.La mise en oeuvre du plan de la dislocation de l Algerie (plan Oded Yunan) s est deroule et se deroule encor sous nos yeux l exemple du Soudan est tres recent .N en deplaise aux traitres le peuple Algerien est derriere Paternel Chef Salah Gaid Salah.

8.Posté par oh-daz le 19/09/2019 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et il faudrait cesser de critiquer et s'en prendre aux services de sécurité et ses chefs...!

https://www.observalgerie.com/actualite-algerie/algerie-lanp-decouvre-un-arsenal-de-guerre-a-la-frontiere-sud/
Voilà le but de cette "opéRAT-sion berkane"... entre autres.

9.Posté par KOCEILAANTALAS le 20/09/2019 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dites ce que vous voulez, partez à Annaba et demandez aux annabis ce qu'ils pensent de ce grand homme qui a fait main basse sur leur ville avec le concours des t iliba, djemai (des narco-traficants) et saidanni, un grand nationaliste qui place ses avoirs en France et aux EAU, qui investit chez ses amis et envoie sa famille chez eux, Il a tellement à coeur l'Algerie qu'il a fait appel aux emiratis (ses maitres) pour passer des contrats d'armement avec les allemands (l'Algerie est à des années lumières de la Germany?) mais j'oublie commission oblige, qui va les encaissé? C'est pitoyable, c'est cette mentalité qui a fait de notre pays une immense prison pour les laissés pour compte, Un pays si riche que ces citoyens fuient pour l'illusion d'une vie meilleure ailleurs au risque de leur vie!

10.Posté par jokerpic le 20/09/2019 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je rêve ou quoi ? on se croirait a l'époque Said ou le même internautes écrivait sous différents pseudos pour les louanges de la Issaba (bandes mafieuse oligarchie composés hommes pseudo politique et mafieux ) Boudiaf allah yerahmou les a nommés : La mafia politico-financière et il a payé de sa vie en direct devant le monde entier .
FAKOU l'Algérie de 2019 n'est plus celle de 2014 et plus .
Il faut respecter et honorer son armée Populaire Nationale .Mais certains apprentis sorciers ont pris le train de la marche populaire .Pour sauver leurs intérêts .Pour preuve les Médias ont étés ouverts 2 mois puis refermés .Pourquoi ne laisse t'on plus le peuple s'exprimer .Quand on veux organiser des élections présidentielles dans 6 semaines on ouvre les médias a tout le monde .Arrêtons de nous mentir tout est clair pour tout le monde .

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires