Larijani : l’Iran n’a aucun besoin de s’entretenir avec les USA de son programme nucléaire  02/05/2006



Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale (SNSC) a déclaré lundi que l’Iran n’a nul besoin de s’entretenir avec les USA.

L'Iran n'a pas demandé d’ entretiens avec les USA, au contraire ce sont eux qui ont insisté pour rencontrer l'Iran en particulier sur le dossier irakien ce qui ne s'est pas produit, a poursuivi Ali Larijani.


Ali Larijani qui s’exprimait devant un rassemblement d’étudiants se réunis à l'université de Téhéran a affirmé "nous ne nous retirerons pas du TNP à moins que nous soyons forcés de le faire."

Sur les allégations occidentales affirmant qu’il existe des problèmes avec le gouvernement du président Mahmoud Ahmadinejad, il a ajouté que "la même chose avait été dite avec le gouvernement de Khatami."

"La seule chose qui soit vraie c’est qu'ils ne veulent pas que l'Iran possède la technologie nucléaire pacifique et devienne une puissance nucléaire."

Il a plus loin récusé toutes activités nucléaires clandestines menées par l'Iran ces dernières années. "C'est un grand mensonge que de dire que l'Iran a tenté de dissimuler ses activités. Toutes les activités de l'Iran ont été annoncées à l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (l'AIEA), " a poursuivi le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale.


Il en outre a affirmé que les nouveaux crédits alloués à la centrale électrique nucléaire de Bushehr doivent permettre d’achever sa réalisation.


Il a déclaré que l'Iran pourrait avoir accès à l'électricité nucléaire produite par la centrale nucléaire de Bushehr d’ici un an.


Ali Larijani a également invité les nations occidentales a laissé le secrétaire général de l’AIEA, Mohammad El-baradei à poursuivre son travail basé dans le cadre des conventions internationales.


"Téhéran considère le TNP comme un document international viable et a accepté l'inspection des équipes basée sur le Traité. Cependant, l’Iran veut également pouvoir mener des activités de recherches nucléaires et de développement dans le cadre de l'AIEA."

Téhéran en continuant le programme nucléaire a opté pour une approche claire et transparente et ne voit aucun besoin de cacher ses activités, a conclu le haut responsable iranien.



irna

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires