La France condamne Israël pour la démolition d’habitations palestiniennes en bordure de Jérusalem  23/07/2019

La France condamne Israël pour la démolition d’habitations palestiniennes en bordure de Jérusalem























Israël, qui a procédé au sud de Jérusalem à la démolition d’immeubles palestiniens qu’il juge illégaux, a été condamné par la communauté internationale, y compris la France qui a tenu à souligner que ces démarches étaient «contraires au droit international».

La France joint sa voix à la condamnation d’Israël pour la démolition des logements de Palestiniens qu’Israël juge illégaux et qui sont situés à Sour Baher, au sud de Jérusalem, à proximité de la barrière de séparation isolant la Ville sainte de la Cisjordanie occupée. L’État hébreu a procédé à cette démarche le 22 juillet, malgré la condamnation par d’autres acteurs internationaux.

«La France condamne la démolition par l'armée israélienne de plusieurs bâtiments dans le quartier de Wadi al Hummus. Les démolitions en territoires occupés sont contraires au droit international, en particulier au droit international humanitaire et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies», a déclaré une porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

L’Union européenne a pour sa part exigé que les démolitions se terminent immédiatement et a tenu à souligner que cette politique israélienne «affaibli[ssait] la viabilité de la solution à deux États et les perspectives d'une paix durable».

«La politique israélienne de colonisation, y compris les mesures prises dans ce contexte, telles que les transferts forcés, les expulsions, les démolitions et les confiscations d'habitations, est illégale au regard du droit international», a rappelé Maja Kocijancic, porte-parole de la diplomatie européenne.



À la suite à d’une opération menée ce lundi, une dizaine d’habitations de Palestiniens ont été détruites. Les habitants de Sour Baher ont dit craindre que cent autres bâtiments de leur quartier ne soient également menacés dans un avenir proche.

https://fr.sputniknews.com/international/201907221041749895-la-france-condamne-israel-pour-la-demolition-dhabitations-palestiniennes-en-bordure-de-jerusalem/

Commentaires

1.Posté par Saber le 23/07/2019 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et nous musulmans du monde entier nous regardons cela comme des morts vivants sans réaction.

2.Posté par 3bdkrim le 23/07/2019 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voilà, c est dit ! vous pouvez continuer maintenant, et désolé de vous avoir coupé .

3.Posté par saidab le 23/07/2019 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France " ondamne" ! Ah ! C'est courageux. Même si c'est facile.

4.Posté par YYY le 23/07/2019 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France mais laquelle? Celle qui soutient indéfectiblement Ashera-El, la complice qui piaille pour se moquer en regardant faire les destruct-sions !?
La France Crifait semblant ?

Celle qui détruit les acquis des français ?

5.Posté par saidab le 23/07/2019 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"c'était courageux", c'était de l'ironie !!!

6.Posté par actur le 26/07/2019 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qu'est ce que la France attend pour appliquer à cet état voyou la solution libyenne?

7.Posté par Saber le 27/07/2019 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qu'est ce que la France attend pour appliquer à cet état voyou la solution libyenne?

Elle sera taxer d'anti-ananas .

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires