L'occupation empêche des milliers de Palestiniens d'accomplir les prières de l'Aïd à la mosquée Ibrahimi  01/08/2020

L'occupation empêche des milliers de Palestiniens d'accomplir les prières de l'Aïd à la mosquée Ibrahimi























Vendredi, les autorités d'occupation israéliennes ont empêché des milliers de Palestiniens d'accomplir les prières de l'Aïd al-Adha, à la mosquée Ibrahimi dans la ville d'Hébron (au sud de la Cisjordanie occupée).

Dans les communiqués de presse, le maire d'Hébron, Tayseer Abu Sunainah, a déclaré que les forces de l'armée d'occupation avaient empêché l'arrivée des fidèles à la mosquée Ibrahimi et empêché les prières d'avoir lieu dans ses cours saintes.

Il a souligné que les forces israéliennes n'ont autorisé que 35 fidèles à faire la prière. Il a qualifié les mesures d'occupation d 'illégales, car les citoyens étant privés de leur droit de culte divin dans leur mosquée Ibrahimi.

"Cette mesure est un massacre contre les saintes islamiques", a-t-il déclaré. Des milliers de Palestiniens ont protesté contre l'action israélienne aux portes de la mosquée de la vieille ville d'Hébron.

La mosquée Ibrahimi est située dans la vieille ville d'Hébron, qui compte environ 400 colons, gardés par environ 1500 soldats israéliens. Dans la mosquée se trouvent les tombes et les lieux saints des prophètes; Ibrahim, Isaac, Jacob et Youssef (que la paix soit sur eux).

Depuis 1994, la mosquée Ibrahimi, qui aurait été construite sur le lieu saint du prophète Abraham (que la paix soit sur lui), a été divisée en deux parties, une superficie de 45% pour les musulmans et une autre pour les juifs d'une superficie de 55%, après qu'un colon juif a tué 29 musulmans palestiniens, en exécutant la prière du Fajr. Le 25 février de la même année.

Aujourd'hui, vendredi, les forces d'occupation israéliennes ont empêché les citoyens de tenir les prières de l'Aïd Al-Adha sur leurs terres, dans le village de Haris, à l'ouest de Salfit, qui est menacé de saisie.

Les forces occupantes israéliennes poursuivent leurs attaques, violations et agressions en Cisjordanie occupée et à Jérusalem, sans aucune considération pour les fêtes religieuses.

https://french.palinfo.com/57985
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires