L’incident avec la femme de Netanyahou à Kiev vu par les parties ukrainienne et israélienne  20/08/2019

L’incident avec la femme de Netanyahou à Kiev vu par les parties ukrainienne et israélienne























L’incident qui est arrivé à la femme du Premier ministre israélien à l’aéroport de Kiev, où elle semble jeter à terre le morceau de pain qui a été présenté au couple pour lui souhaiter la bienvenue, n’est pas «un manque de respect» pour la présidence ukrainienne et est même «un moyen d’attirer l’attention» pour Netanyahou.

L’épouse de Benyamin Netanyahou, Sarah, n’a pas fait preuve d’irrespect envers l’Ukraine lorsque, à sa descente d’avion à Kiev, elle a semblé jeter le petit morceau de pain qui, d’après une ancienne coutume, est offert à tout invité, a déclaré la porte-parole du Président ukrainien, Ioulia Mendel.

«La femme de Netanyahou ne voulait pas manquer de respect à l’Ukraine et rien ne peut assombrir l’importance et l’ampleur de la visite du Premier ministre israélien en Ukraine, la première depuis 20 ans, qui donnera une grande impulsion au développement des relations dans les domaines économique, culturel, de l’instruction et des technologies informatiques», a-t-elle écrit ce lundi 19 août sur Facebook.

Les réseaux sociaux avaient diffusé une vidéo où l’épouse du chef du cabinet israélien a refusé le morceau de pain qui lui a été passé par son mari et l’aurait jeté à terre à sa descente de l’avion à Kiev.



Benyamin Netanyahou a livré sa propre version des faits.
L’explication du Premier ministre

Benyamin Netanyahou a déclaré que sa femme avait choisi pour cette visite des vêtements aux couleurs jaune et bleue, celles du drapeau ukrainien, et a estimé que c’était «un moyen d’attirer l’attention».

«J’effectue une visite historique en Ukraine. Mais je ne suis pas sûr qu’elle aurait été couverte par les médias sans cet "incident avec le pain"», a-t-il noté sur sa page Facebook.

Avant d'ajouter:

«Il semble que nous ayons inventé le moyen d’attirer l’attention. Nous continuerons.»

Lors de sa visite, du 18 au 20 août, le Premier ministre aura notamment des négociations avec le Président ukrainien Wolodymyr Zelensky et assistera à une cérémonie à la mémoire des victimes des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, avait précédemment indiqué sa chancellerie.

Cette visite se tient environ un mois avant les élections législatives anticipées en Israël et Benyamin Netanyahou cherche à se garantir le soutien des électeurs russophones de son pays, avait précisé le Times of Israël.

https://fr.sputniknews.com/international/201908191041951965-lincident-avec-la-femme-de-netanyahou-a-kiev-vu-par-les-parties-ukrainienne-et-israelienne/

Commentaires

1.Posté par Ferux le 21/08/2019 02:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

«Il semble que nous ayons inventé le moyen d’attirer l’attention. [En humiliant nos hôtes et en les méprisant] Nous continuerons.»

Le même manque de respect du Président ukrainien, en visite en Israël aurait certainement été interprété comme un acte incontestablement antisémite.

D'ailleurs en ce moment tout le monde se traite d'antisémite en Israël, c'est assez marrant, les laïcs, les religieux, en ce moment par exemple Yair Lapid, qui a tweeté une vidéo de campagne satirique décrivant les responsables politiques ultra-orthodoxes comme vénaux et corrompus, exigeant de grandes sommes d’argent en échange d’une promesse de loyauté envers le Premier ministre Benjamin Netanyahu, doit passer devant une commission pour savoir si il n'est pas antisémite. Si derrière il n'y avait pas cette question de suprématie raciale sur les palestiniens ça serait presque drôle.

Au passage les Ukrainiens devraient se méfier si ils veulent garder leur pays, car historiquement l'Ukraine se situe géographiquement sur l'ancien royaume Khazar, le berceau des ashkénazes. Des fois que les sionistes ashkénazes se prennent à rêver de récupérer leur ancien royaume au cas ou en Palestine ça chauffe un peu trop, sait on jamais...

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires