L’éditorial cinglant du journal français Le Monde sur la présidentielle algérienne  22/10/2019

L’éditorial cinglant du journal français Le Monde sur la présidentielle algérienne














Le journal français Le Monde a publié ce mardi un éditorial cinglant sur la situation politique en Algérie, estimant que le prochain scrutin présidentiel prévu le 12 décembre prochain représente « une élection vide de sens », avec pour conséquence un éventuel président élu « fragilisé, rendant le pays ingouvernable ».

« L’élection présidentielle du 12 décembre aurait dû constituer l’aboutissement du processus démocratique. La façon dont le scrutin est organisé ne crée pas les conditions d’une transition réelle, légitime et transparente vers un accord politique global », affirme Le Monde dans son éditorial publié exactement huit mois après les premières manifestations du 22 février.

« La bureaucratie et les lobbys inféodés au pouvoir ont encore assez d’influence pour tenter de maintenir l’existant à rebours des revendications de la rue. Les vieux réflexes restent les mêmes, même si la pression populaire a obligé le système à adapter son discours. Mais, dans un climat de défiance généralisée vis-à-vis du pouvoir, celui-ci est devenu inaudible », estime le journal français.

« Vouloir perpétuer un système qui a échoué et contre lequel les Algériens sont désormais vaccinés n’aboutira qu’à radicaliser le mécontentement », ajoute-t-il.

« L’élection qui se profile prend des allures de parodie démocratique, dans laquelle les ex-ministres du président sortant font mine de participer à une compétition qui n’a qu’un but : faire émerger une personnalité du sérail pour que rien ne change véritablement », affirme le journal français.

« Tant que la presse subira des pressions permanentes pour diffuser la bonne parole du pouvoir, tant que des arrestations arbitraires et une justice d’exception perdureront, tant que le pouvoir actuel n’acceptera pas de laisser le processus électoral se dérouler librement, les conditions de la désignation d’un nouveau président légitime ne seront pas réunies », estime Le Monde.

« Ce qui fait la force de ce mouvement, c’est qu’il ne s’agit pas d’une révolte sociale ou catégorielle jetant dans la rue une partie des Algériens contre une autre. Il s’agit d’un élan qui mêle jeunes et vieux, classes populaires et plus aisées », explique l’éditorial, soutenant que « face à cette masse et à cette diversité, le pouvoir aura les plus grandes difficultés à jouer la division pour maintenir un statu quo illusoire ».

« Si les tenants du système imaginent qu’un retour à la situation ante est encore possible, ils se trompent lourdement », estime Le Monde dans son éditorial, avant de conclure qu’à « ce stade, le scrutin du 12 décembre n’est pas à la hauteur de cette aspiration et ne fera que compliquer la transition démocratique ».

https://www.tsa-algerie.com/leditorial-cinglant-du-journal-francais-le-monde-sur-la-presidentielle-algerienne/

Commentaires

1.Posté par nation le 22/10/2019 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Orphelin de la mafia kabyle, le monde a l envers vole au secours de sa succursale parisienne (TSA).

2.Posté par oh-daz le 22/10/2019 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'armée et ses chefs veillent sur le pays, et ceci donne de l'urticaire aux distributeurs de papiers toilette que sont : le monde,
algérie patriotique, tsa.....tous ces porte parole des nostalgiques de l'Algérie française, les détrousseurs et autres harkis...

3.Posté par mourad le 23/10/2019 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette réaction d'un journal français et pas des moindres, démontre que réellement ce vote à venir en Algérie dérange beaucoup de monde.

Ceci démontre aussi que le hirak n'est pas si innocent que cela, et q'il y a manipulation.

Et cette intervention est un coup de pouce à des citoyens aveugles, et manipulés.

4.Posté par Joshua le 23/10/2019 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@nation, naceur, oh-daz…

Comment peut-on être aussi naïfs ? Le CV de Gaid Salah parle pour lui, c'est vrai qu'il a depuis toujours été un fervent opposant à la "bande", et les marionnettes qui ont été mises sur orbite en vue des élections symbolisent la voie vertueuse sur laquelle nous sommes…
L'équation est pourtant simple, si les médias mainstream oligarchiques internationaux ne parlent pas d'un sujet, c'est que le déroulement de ce dernier leur convient ! Et en la matière, on peut parler d'un blackout total en ce moment sur la situation. Comme on dit en mathématiques, CQFD.

Soit ! Prenons acte de vos soutiens indéfectibles, nous en reparlerons dans quelques mois, quand l'Algérie aura été vendue à la découpe.


5.Posté par oh-daz le 23/10/2019 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le monde; organe de propagande des terroristes internaSIONaux; n'en est pas a son coup d'essai sur l'Algérie... voir
à ce propos : Syrie, Libye,Irak... un ennemi qui nous voudrait du bien ??

https://reseauinternational.net/18000-executions-au-venezuela-le-journal-le-monde-a-menti/

6.Posté par Karim le 23/10/2019 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les élections signeront plutôt la fin du système qui servait bien les intérêts de ceux aboient avec lui contre l'armée qui mène une révolution unique au monde puisqu'elle s'est rangée au côté du peuple.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires