L’ambassadeur iranien en Algérie : les armes nucléaires n’ont pas leur place dans la stratégie défensive de l’Iran  01/05/2006


Hossein Valleh, ambassadeur iranien en poste en Algérie, a souligné que les armes atomiques n’ont pas leur place dans la stratégie défensive de l’Iran et sont en totale opposition avec notre pensée religieuse.

Hossein Valleh au cours d’une conférence de presse, annonçant la 1ère exposition industrielle iranienne en Algérie a rajouté que l’Iran non seulement est membre du TNP mais qu’il en est un des membres fondateurs et que la République Islamique d’Iran est opposée à l’arme atomique.


Le diplomate iranien a déclaré que l’Iran ne trouve pas logique d’acquérir quelques choses qui n’aboutira qu’à sa propre destruction et à celle de la région

Evoquant la politique défensive de la République Islamique d’Iran, il a déclaré que cette concurrence destructrice n’aura donc d’autres résultats que la destruction et ceci constitue une des autres raisons de l’opposition de l’Iran aux armes nucléaires.


Il a rajouté que « les pays occidentaux et en particulier les Etats-Unis savent bien que l’Iran ne cherche pas à acquérir l’arme atomique mais en cherchant à démontrer l’inverse ils veulent trouver des prétextes pour nous mettre sous pression politique ».


L’ambassadeur iranien a poursuivi que l’accession de l’Iran au cycle de combustible nucléaire dans un but pacifique renforcera et élargira certainement le pouvoir de tractation de l’Iran et aura des conséquences sur l’équilibre des pouvoirs dans la région et c’est ce à quoi l’Occident et les Etats-Unis s’opposent en réalité.


irna

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires