L'Italie qualifie la colonisation d'illégale  05/12/2019

L'Italie qualifie la colonisation d'illégale























L’Italie a renouvelé sa position qui considère les colonies israéliennes illégales et qui appelle à la solution de deux Etats pour garantir une paix durable dans la région.
Dans un communiqué publié ce soir suite à la rencontre à Rome entre le ministre des affaires étrangères palestinien, Riadh Melki, et son homologue italien, Luigi Di Maio, le ministère des affaires étrangères italien a indiqué que les deux ministres avaient discuté l’état actuel en Palestine et le processus de paix ainsi que les relations bilatérales.
Le communiqué a assuré que les colonies israéliennes sont illégales et que la solution de deux Etats reste la seule issue dans la région.


https://french.palinfo.com/54970
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Commentaires

1.Posté par Naceur le 05/12/2019 23:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtez de nous bassiner avec votre processus de paix
La Palestine a été spoliée et l'occupant doit déguerpir

2.Posté par Margote le 06/12/2019 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci l'Italie, COLONIE COLONISATION COLONISER SONT des CRIMES CONTRE L'HUMANITE et faire parti de ce qui est interdit tout comme l'assassinat !

Qualification de la colonisation par l’ONU

Deux résolutions majeures des Nations Unies posent clairement le principe de la colonisation comme constitutive de violations de normes impératives du droit international (Charte des Nations Unies, Déclaration universelle des droits de l’Homme, principes du droit international, etc.). La Résolution 1514 (XV) de l'Assemblée générale en date du 14 décembre 1960 indique, en effet, que « la sujétion des peuples à une subjugation, à une domination et à une exploitation étrangères constitue un déni des droits fondamentaux de l'homme », ajoutant qu’elle est contraire à la Charte des Nations Unies et compromet la cause de la paix et de la coopération mondiale. Un déni des droits fondamentaux de l’homme, donc. Le caractère fondamental de la norme violée est ainsi clairement précisé.

Par ailleurs, dans la Résolution 2621 (XXV) de l'Assemblée générale en date du 13 octobre 1970 adoptée à une très large majorité d’Etats membres de l’ONU, ceux-ci ont déclaré que « la persistance du colonialisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations représente un crime qui constitue une violation de la Charte des Nations Unies, de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux et des principes du droit international ». L’énoncé ne peut être plus clair : la persistance du colonialisme constitue un crime violant les normes impératives du droit international.

L'ONU complice de CRIMES CONTRE L'HUMANITE tout comme la CPI et les états qui soutiennent le vol des terres palestiniennes, la destruction de tout ce qui est palestinien, le génocide et l'apartheid d'israel

LE MONDE ENTIER DOIT CONDAMNER ISRAEL POUR SES CRIMES CONTRE L'HUMANITE mais ça ! ça reste du fait du miracle !

3.Posté par mourad le 06/12/2019 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Combien sont ces pays occidentaux qui ne condamnent pas cette colonisation barbare.

Pour la simple raison qu'eux aussi sont des barbares qui s'ignorent, et ont des comportements de bandits et de terroristes au sein de leurs pays mêmes.

Il suffit de voir ce que subissent leurs citoyens et ce qu'ils endurent dans leur vie de tous les jours pour comprendre que ces pays ne travaillent et ne fonctionnent que pour une classe de privilégiés une oligarchie de sang- sues.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires