Kofi Annan critique la déclaration du Conseil de sécurité sur Cana  02/08/2006



Dans une interview à la chaîne de télévision Al-Jazira, le secrétaire général de l'Onu, Kofi Annan a critiqué, mardi, la déclaration du Conseil de sécurité qui n'a pas condamné régime sioniste pour le bombardement de Cana au Sud du Liban qui a tué plus de 50 civils, dont 30 enfants.

"La déclaration qui a été adoptée (par le Conseil) a été moins forte que ce que j'aurais voulu, moins forte que ce pourquoi j'avais plaidé," a-t-il déclaré. Il était interrogé sur les raisons de l'absence de condamnation d'Israël à l'Onu après le drame de Cana, survenu dans la nuit de samedi à dimanche.


Le Conseil de sécurité, qui s'est déclaré "extrêmement choqué", a adopté dimanche une déclaration dans laquelle il a "déploré fortement la perte de vies innocentes" dans ce bombardement, sans toutefois le condamner, les Etats-Unis s'y étant opposés, et a appellé "à la fin des violences"."La grande majorité des membres du conseil voulait un langage plus fort", a déclaré Kofi Annan.


Le bombardement de Cana a été le plus meurtrier - depuis le début de l’offensive militaire du régime sioniste au Liban le 12 juillet.


IRNA

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires