Israël/virus: feu vert à la collecte de données personnelles par les services secrets  31/03/2020

Israël/virus: feu vert à la collecte de données personnelles par les services secrets



















Une commission parlementaire israélienne a donné son feu vert mardi à la collecte de données personnelles de citoyens par les services de renseignement, une mesure controversée mise en place par les autorités dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus.

Le gouvernement israélien avait autorisé plus tôt en mars le service de sécurité intérieure, le Shin Beth, à collecter des données personnelles de citoyens via leur téléphone portable afin de l'aider à lutter contre ce virus qui a contaminé jusqu'à présent plus de 4.800 personnes dans le pays.

Mais, saisie par des défenseurs des droits civils, la Cour suprême avait exigé la mise en place d'un contrôle parlementaire pour autoriser ou non la poursuite de la surveillance numérique.

"Au terme d'un marathon de discussions (...) la commission provisoire de la Knesset (le Parlement, ndlr) sur les affaires relevant du Shin Beth a approuvé la décision du gouvernement d'autoriser le Shin Beth à aider dans les efforts pour freiner la propagation du coronavirus pendant un mois (jusqu'au 30 avril 2020)", a indiqué la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset dans un communiqué.

S'étant dit déterminé à utiliser tous les moyens "dans la guerre contre un ennemi invisible", le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait, avec l'appui du gouvernement, chargé le Shin Beth de collecter des données personnelles, qui, selon des détails ayant fuité dans la presse, permettraient de localiser à leur insu les porteurs du virus et les personnes en quarantaine via les opérateurs téléphoniques.

Un recours contre la mesure avait été déposé par la "Liste unie" des partis arabes, troisième force politique du pays, et par des ONG défendant les droits civils.

Le parti "Bleu-Blanc" de l'ex-général Benny Gantz avait dénoncé "une décision dangereuse" car prise sans contrôle parlementaire.

Ex-rival politique de Benjamin Netanyahu, M. Gantz mène actuellement des pourparlers avec le Premier ministre sortant afin de former un gouvernement "d'unité et d'urgence" pour faire face à la crise du Covid-19.

https://actu.orange.fr/societe/high-tech/israel-virus-feu-vert-a-la-collecte-de-donnees-personnelles-par-les-services-secrets-CNT000001oZ9rE.html

Commentaires

1.Posté par Fort ils sont le 31/03/2020 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin une bonnne nouvelle !

C'est l'autodestruction assurée de la derniere colonie européenne !

Imaginez toutes les possibilités qui s'offre a Netanyayou et ses compagnons pour faire tomber ses opposants, pour savoir qui couche avec qui, qui vole qui ?

Allons plus loin. Quelles opportunités fantastiques pour les membres du shin beth de faire chanter les entrepreneurs et de s'enrichir !

Ils viennent de lacher le virus de la Zizanie et c'est excellent pour le peuple palestinien.

2.Posté par Saber le 31/03/2020 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De la bouche de J Atalli au sionistan, Mme Soleil nous parle.

3.Posté par YYY le 01/04/2020 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les élus de Bull / Ba'al ont si peur de mourir qu' ils s'espionnent entre eux...le serpent se mord la queue.

Les voleurs assassins usurpateur hypocrites :
Alors que le monde entier combat une crise sanitaire sans précédent, l’armée israélienne consacre du temps et des ressources à harceler les communautés palestiniennes les plus vulnérables de Cisjordanie, qu’elle tente de chasser de la région depuis des décennies.
La fermeture d’un dispositif communautaire de premiers secours pendant une épidémie est un exemple particulièrement cruel des abus réguliers infligés à ces communautés, cela va à l’encontre des principes humains et humanitaires fondamentaux en cas d’urgence.
https://www.alterinfo.net/notes/Israel-confisque-des-tentes-destinees-a-la-clinique-du-nord-de-la-Cisjordanie_b44128929.html?com#comments

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires