Israël s'attend à «plusieurs jours» d'affrontements après la mort d'un commandant palestinien  12/11/2019

Israël s'attend à «plusieurs jours» d'affrontements après la mort d'un commandant palestinien
























L'armée israélienne a tué un commandant de l'organisation Jihad islamique, frappant son domicile dans la bande de Gaza. Des tirs de roquettes vers Israël ont été effectués en riposte selon Tsahal, qui se prépare à plusieurs jours d'affrontements.

Dans la matinée du 12 novembre, l'armée israélienne a annoncé avoir frappé le domicile, dans la bande de Gaza, d'un commandant militaire de l'organisation du Jihad islamique, Baha Abou Al-Ata, et précisé que l'opération avait été menée conjointement avec le service de sécurité intérieure Shin Bet.

Le groupe armé palestinien, qui a ultérieurement confirmé la mort de son commandant dans un communiqué, a de son côté annoncé être en «alerte maximale», précisant que l'épouse de ce dernier avait également été tuée dans cette frappe.

Israël accuse Ata d'avoir été derrière un récent tir de roquette depuis la bande de Gaza en territoire israélien, l'armée israélienne le décrivant comme une «bombe à retardement» dans le communiqué annonçant la frappe. Il est également accusé d'avoir organisé des tirs de snipers et des lancements de drones.
Tirs de roquettes vers Israël

Dans la foulée de cette annonce, Israël a fait état de tirs de roquettes vers son territoire en provenance de la bande de Gaza. «Il y a eu un nombre important de tirs vers Israël», a déclaré lors d'une conférence téléphonique le porte-parole de l'armée israélienne, Jonathan Conricus, affirmant que l'armée se préparait «à plusieurs jours» d'affrontements. Les sirènes d'alarme ont été activées ce 12 novembre jusque dans Tel-Aviv face à cette série de tirs de roquettes, selon Tsahal.

Des roquettes se sont par ailleurs abattues à Damas sur la maison d'un autre responsable du groupe Jihad islamique, tuant deux personnes, selon l'agence officielle syrienne Sana qui impute la responsabilité de la frappe à Israël. Les roquettes ont touché la maison d'Akram Ajouri, tuant «son fils Mouadh et une autre personne», selon l'agence.

https://francais.rt.com/international/67811-israel-sattend-plusieurs-jours-affrontements-tue-commandant-palestinien

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires