Interpellés par un homme, des gendarmes s’en prennent à lui et son frère mineur au Havre  07/12/2019

Interpellés par un homme, des gendarmes s’en prennent à lui et son frère mineur au Havre























Deux frères ont connu une arrestation musclée suite à une phrase mesquine adressée aux gendarmes alors que les forces de l’ordre cherchaient des cartouches de LBD au Havre.

Au Havre, deux frères, dont un mineur, ont été témoins d’une conversation entre les forces de l’ordre concernant des cartouches de LBD qu’ils voulaient aller chercher. Sur une vidéo filmée par l’un des protagonistes, on entend que l’autre lance une phrase adressée aux gendarmes qui débouchera sur la mise en garde à vue de lui et de son frère qui filme la scène.

«Tu n’assumes pas d’avoir tiré», lance le jeune homme à un gendarme mobile.

Cela provoque une très forte réaction de la part de ses collègues, que l’on voit dans la suite de la séquence.



Les forces de l’ordre se dirigent vers les deux frères. Les hommes, en criant qu’ils n’ont rien fait, se réfugient à l’intérieur de leur voiture.

Toutefois, les gendarmes ne lâchent pas et tentent de pénétrer dans la voiture en visant les hommes avec leurs armes, tout en cassant un rétroviseur et un essuie-glace. Alors les occupants de la voiture ne ressortent pas du véhicule qui est ouvert, l’un des gendarmes brise la vitre du côté passager puis ouvre la porte. Toute la scène, l’homme qui filme essaye de les appeler à la raison, crie qu’il n’a rien fait et demande aux forces de l’ordre d’arrêter.
Signalement à la Place Beauvau

David Dufresne reprend cette séquence pour la signaler à la Place Beauvau. Il a communiqué avec l’un des frères qui lui a raconté cette histoire par écrit.



Selon leurs dires, les frères ont été arrêtés suite à cette vidéo pour «attroupement après sommation et outrage». Les gendarmes ont ensuite cassé une autre vitre du côté du conducteur, selon le témoignage de l’un des frères. Ils ont posté ensuite les photos de la voiture cassée.



Ils ont été mis en garde à vue pour 24 heures avant de sortir avec des convocations pour 2020 et un rappel à la loi.

https://fr.sputniknews.com/france/201912071042560712-interpelles-par-un-homme-des-gendarmes-sen-prennent-a-lui-et-son-frere-mineur-au-havre/

Commentaires

1.Posté par menard le 09/12/2019 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le pays des droits de l'homme de la liberté de l'anti obscurantisme de la démocratie liberté égalité fraternité qui ose donner des leçons de morale sur la liberté d'expression en Algérie et dans toute l'Afrique, en Russie, en Turquie, en Chine alors que des faits de violence inédite des forces de l'ordre s'accumulent en France favorisé par nos gouvernants, une véritable dictature de la violence et du mensonge de quoi faire pâlir Staline même, des procès politiques qui occupent 90 % des tribunaux Français avec une magistrature aux ordres d'un pouvoir dictatorial en place. Voilà ce qu'est devenu la France aux yeux du monde entier, une dictature violente et répressive avec des procès politiques à la chaîne.
Ce pays est devenu une supercherie, il n'y a plus aucune liberté, ni droits, ni justice, comment a t'on pu en arriver la !!!! La France est au pied du mûr, massacrée par une bande de mercenaires, renégats, voyous au pouvoir ce pays est en voie d'extinction, il a perdu toute son essence, son identité qui faisait de lui l'un des pays au monde le plus avancé, le meilleur pays au monde, le plus humain, le plus social, le plus juste. La finance à pris le pouvoir.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires