Expert juridique: l'Arabie saoudite viole le droit international en arrêtant constamment des Palestiniens  02/04/2020

Expert juridique: l'Arabie saoudite viole le droit international en arrêtant constamment des Palestiniens






















L'expert en droit international, le Dr Anis Fawzi Qassem, a affirmé que les autorités saoudiennes devraient immédiatement libérer tous les détenus palestiniens et jordaniens, en particulier que le processus d'arrestation s'est déroulé sans aucun motif juridique, exigeant qu'ils soient extradés vers la Jordanie.

Qassem qui dirige également le Congrès général du peuple palestinien à l'étranger, a exprimé, dans une interview à l'agence "Quds Press", sa surprise de principe sur le processus de détention, notant que les détenus ont une bonne réputation en Arabie saoudite depuis des décennies, expliquant, que la manière de leur arrestation et la nature des charges retenues contre eux constituent une violation manifeste du droit international.

Il a souligné que les détenus opéraient publiquement dans le service et soutien du peuple palestinien, et plus encore, les autorités saoudiennes étaient au courant de tous leurs mouvements et actions, et depuis des décennies.

L'Arabie saoudite a arrêté arbitrairement des dizaines d'étudiants, d'universitaires et de résidents palestiniens sur son sol, il y a un an, dont Muhammad al-Khudari, qui est responsable des relations entre le Hamas et le Royaume, sans les inculper officiellement, et certains d'entre eux ont fait l'objet de procès sans connaître leur sort, selon les institutions des droits de l'homme.

"Quds Press" a déclaré que les autorités saoudiennes avaient commencé, le 8 mars dernier, à juger environ 62 Palestiniens (dont certains étaient détenteurs d'un passeport jordanien) résidant sur leur territoire.

Qassem a poursuivi: "Je pense que ce sont des arrestations politiques, et la raison principale est qu'elles n'ont pas été jugées pour des charges qu'elles n'ont pas commises."

L'expert juridique a souligné que "selon le protocole international en vigueur dans le monde, les autorités saoudiennes sont obligées de les libérer immédiatement et de les renvoyer dans leur pays, et c'est le décideur de les juger ou de les libérer absolument, et c'est ce que nous avons vu dans plusieurs pays préoccupés par l'arrivée du Coronavirus dans leurs prisons. Donc, à l'origine, ils doivent être libérés immédiatement.


https://french.palinfo.com/56536
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires