Étoile jaune nazie et symbole LGBT: une députée des Yvelines indigne la police  17/06/2019

Étoile jaune nazie et symbole LGBT: une députée des Yvelines indigne la police























Des syndicats policiers se sont indignés du non-respect de l’anonymat de leur confrère par Agnès Cerighelli, députée des Yvelines. Elle a divulgué sur Twitter le nom du policier qui l’a convoquée pour ses tweets jugés «injurieux» et discriminants, dans lesquels elle compare l’étoile jaune imposée par les nazis, à l’arc-en-ciel, symbole LGBT.

La députée des Yvelines Agnès Cerighelli a rendu publique sa convocation au commissariat pour ses tweets à caractère «injurieux» et discriminants sur le plan sexuel, divulguant le nom du policier qui avait envoyé le courrier. De nombreux syndicats policiers ont exprimé leur indignation face au non-respect de l’anonymat de leur collègue.

Dans son tweet du 29 mars, Agnès Cerighelli fait un rapprochement entre les nazis et «la secte LGBT», faisant ainsi réagir l’association SOS homophobie.



La police a jugé les propos d’Agnès Cerighelli insultants et l’a convoquée au commissariat pour «avoir commis ou tenté de commettre des infractions d’injures publiques à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle». La députée des Yvelines a publié sa convocation, rayant l’adresse de son domicile, mais surlignant le nom du policier à l’origine du courrier.



Deux syndicats policiers, celui des commissaires de Police SCPN et Alliance, ont invectivé Agnès Cerighelli sur Twitter pour ce tweet, la qualifiant d’«élue qui dérape».



Agnès Cerighelli s’est par la suite dite «offusquée» et a appelé ceux qui l’«estiment» et la «lisent» à venir la soutenir «devant le commissariat de Saint-Germain-en-Laye».

https://fr.sputniknews.com/france/201906171041446421-etoile-jaune-nazie-et-symbole-lgbt-une-deputee-des-yvelines-indigne-la-police/

Les communautés ne sont pas reconnues par la Constitution. Le communautarisme est contraire aux valeurs d'égalité et de fraternité de la République.

Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 17/06/2019 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je n'ai pas de sympathie pour les LGBTQ, ni pour leurs ennemis, deux fanatismes, mais elle a tout à fait raison : dans un Etat de Droit on doit avoir le droit de publier le nom d'un personnel de police qui a fait ceci ou cela. Sinon on est dans une dictature (ou comme au Moyen-Age où les agents de l'inquisition étaient secrets et anonymes !)

2.Posté par Peter le 18/06/2019 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bof...Mr.Macron veux justement supprimer l'anonymat numérisé...alors pourquoi s'en plaindre?
Ne vous étonner pas que sa empire avec l'emprise sur les données personnelles...a venir !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires