État palestinien : Le Luxembourg fait pression pour une "reconnaissance européenne collective"  09/12/2019

État palestinien : Le Luxembourg fait pression pour une "reconnaissance européenne collective"
























Le Luxembourg fait pression pour une "reconnaissance européenne collective" de l'État de Palestine, en réponse à la politique du président américain Donald Trump concernant le conflit palestino-israélien.

Le site d'information américain "Axios" a déclaré que le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn a appelé, lundi, "tous les États membres de l'Union Européenne à reconnaître la Palestine, en réponse à l'annonce du ministre des Affaires étrangères américain, Mike Pompeo, selon laquelle les États-Unis ne considèrent pas les colonies israéliennes en Cisjordanie comme illégales".

Il a souligné que le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères jouit d'un grand prestige et d'une grande influence parmi les ministres européens des Affaires étrangères.

Le site d'information a déclaré: "Ses efforts viennent également, dans le contexte d'un vide diplomatique relatif, concernant le conflit israélo-palestinien, ainsi que des inquiétudes au sein de l'Union Européenne concernant les politiques de l'administration Trump envers la région."

Des diplomates européens auraient déclaré que la semaine dernière, le ministre des Affaires étrangères du Luxembourg a adressé une lettre à Josep Borrell, le nouveau haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, ainsi qu’à tous les ministres des Affaires étrangères de l'UE, soulignant que le moyen de sauver la solution à deux États est de créer une "situation plus équitable" entre Israël et les Palestiniens. .

"Il est temps d'entamer un débat au sein de l'Union Européenne, sur l'opportunité de reconnaître l'Etat de Palestine par tous ses Etats membres", a écrit Asselborn dans sa lettre.

Il a ajouté: "La reconnaissance de la Palestine en tant qu’État ne sera ni une faveur, ni un chèque en blanc, mais plutôt une simple reconnaissance du droit du peuple palestinien à son propre État, et elle ne sera en aucun cas dirigée contre Israël; en fait, si nous voulons contribuer à résoudre le conflit entre Israël et la Palestine, nous ne devons jamais perdre de vue les impératifs de la sécurité d'Israël, ainsi que la justice et la dignité du peuple palestinien".

Le site a noté que le message avait été envoyé avant la réunion mensuelle du Conseil des affaires étrangères de l'Union Européenne, qui se tient ce lundi à Bruxelles.

Le site a déclaré: "Le ministère israélien des Affaires étrangères a découvert l'initiative vendredi dernier et a rapidement envoyé des diplomates israéliens pour savoir si l'Union Européenne était prête à prendre cette mesure « étonnante »."

Il a ajouté, citant des responsables israéliens: "Israël est très préoccupé par cette initiative".

Cependant, alors que les ministres devraient prendre note du message d'Asselborn, les responsables israéliens et européens disent que la question ne sera pas discutée lors de la réunion de lundi, une discussion plus large sur cette question est attendue lors de la prochaine réunion du Conseil des affaires étrangères de l'Union européenne en janvier. ".

Les Palestiniens ont appelé à plusieurs reprises les pays de l'Union Européenne à reconnaître l'État de Palestine, en réponse aux politiques américaines.

https://www.aa.com.tr/fr/monde/%C3%A9tat-palestinien-le-luxembourg-fait-pression-pour-une-reconnaissance-europ%C3%A9enne-collective-/1668308

Commentaires

1.Posté par Margote le 10/12/2019 04:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le seul état de l'UE qui a un cerveau, une intelligence merci le Luxembourg

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires