En Algérie, la société civile lance un appel  16/06/2019

En Algérie, la société civile lance un appel























Près d'une centaine d'organisations de la société civile algérienne ont appelé samedi à une «transition de six mois à un an maximum» pour organiser l'élection d'un successeur au Président Abdelaziz Bouteflika, écrit l’AFP.

Après l'annulation, faute de candidat, de la présidentielle prévue le 4 juillet pour élire un nouveau Président algérien, le pouvoir intérimaire a appelé à un dialogue, mais les manifestants continuent de demander des institutions indépendantes de transition. Samedi 16 juin, des organisations de la société civile algérienne ont appelé à une «transition de six mois à un an maximum» pour organiser l'élection.

Elles ont aussi demandé la formation d'un «gouvernement de compétences nationales» pour la gestion des affaires courantes, dans une feuille de route adoptée à l'issue d'une «conférence nationale de la société civile» à Alger.

Selon elles, cette période transitionnelle pourrait être supervisée par «une personnalité nationale ou une instance présidentielle consensuelle».

Leurs propositions permettront «l'accélération de la transition démocratique fluide conformément à un processus électoral concrétisant la rupture avec les systèmes de tyrannie et de corruption», selon la feuille de route dont l'AFP a obtenu une copie.

Elles préconisent aussi «l'ouverture d'un dialogue national global» incluant tous les militants du «Hirak», le mouvement de contestation.

Des Algériens ont de nouveau manifesté vendredi 14 juin, réclamant le départ de tous les anciens fonctionnaires auprès de l’ex-Président Bouteflika.

https://fr.sputniknews.com/international/201906161041442942-en-algerie-la-societe-civile-lance-un-appel/

Commentaires

1.Posté par Algiers le 16/06/2019 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela devient de la saltimbanque,
Au regret le plus profond de moi, j'espère me tromper mais je vois l'orage qui va éclater....il n y a aucun pays qui gouverne avec des gens honnêtes, mais simplement avec des gens qui font croire qu'ils sont démocrates....
Bonne Chance pour le reste des jours qui arrivent........

2.Posté par Bledmiki-99 le 16/06/2019 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr. Benbitour semble avoir les compétences et l’intégrité...wa Allahou yeelem

3.Posté par Abdelkader le 17/06/2019 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tant que l'Algérie maintient les relations diplomatiques avec la france néo coloniale ennemie héréditaire du peuple algérien, il n'y aura aucun changement, les successeurs du pouvoir actuel peut-être seront pires, des futurs corrompus et vassaux du néo colonialisme criminel français.
la france fasciste empêche le destin de l'algérie de se réaliser, pour bien comprendre la néo coloniale hypocrite de la france, voir la politique néo coloniale de la francophonie nouvelle forme coloniale criminelle française de la francafrique.
le colonialisme comme le chien (hachakoum) privé de crocs ce n'est qu'un chien docile.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires