Déplacement de Macron à Versailles: des manifestants repoussés par les forces de l’ordre - vidéos  20/01/2020

Déplacement de Macron à Versailles: des manifestants repoussés par les forces de l’ordre - vidéos























Rassemblés à l'appel de plusieurs organisations syndicales à l'occasion d'un déplacement du Président de la République à Versailles pour une rencontre avec des patrons d'entreprises françaises et étrangères, des manifestants ont été repoussés par les forces de l’ordre.

Des manifestants ont été repoussés par les forces de l’ordre à Versailles alors qu'ils étaient venus protester à l'occasion d'un déplacement d'Emmanuel Macron.



Plusieurs organisations syndicales ont appelé à manifester ce 20 janvier devant la gare de Versailles-Chantiers.


Les manifestants se sont rassemblés, au nombre de 300 selon les organisateurs, de 200 selon la police, avec des slogans comme «Macron, on vient te chercher chez toi» et «Macron, dégage!», a fait savoir l'AFP.

«En tant que cheminots depuis 30 ans, on nous calomnie, on est traités de parasites de la société française par le gouvernement. Les vrais parias, c'est ce gouvernement», a déclaré un cheminot à Mantes-la-Jolie, cité par l’AFP.

Le Président de la République reçoit ce lundi à Versailles des patrons d’entreprises étrangères, après l’annonce de la signature de plusieurs contrats et de nouveaux investissements pour un total de près de 4 milliards d’euros.
Choose France

Quelque 200 dirigeants d'entreprises français et étrangers doivent participer à «plus de 400 rencontres bilatérales» dans le cadre de Choose France, évènement qui est organisé depuis 2018 à la veille du Forum économique mondial de Davos.

C’est une rencontre entre le Président, le Premier ministre et 19 membres du gouvernement d'un côté, avec, de l'autre, des patrons de groupes américains - comme Coca-Cola, Fedex ou Google -, asiatiques - comme Hyundai Motors, Samsung Electronics ou Toyota -, africains - comme Cooper Pharma et Orascom - et européens - comme Rolls Royce, EY ou ING Bank.

La France reste, comme en 2018, la deuxième destination pour les investisseurs étrangers en Europe, suivant l'Allemagne et devançant le Royaume-Uni. Les investissements directs étrangers dans les entreprises françaises ont augmenté de plus de 5 milliards d'euros en 2018, tandis que «l'année 2019 promet de battre de nouveaux records», a déclaré Matignon cité par l'AFP.

https://fr.sputniknews.com/france/202001201042936173-deplacement-de-macron-a-versailles-des-manifestants-repousses-par-les-forces-de-lordre/

Commentaires

21.Posté par Naceur le 20/01/2020 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils ont montré leurs visage de nation policière et ils viennent nous baratiner avec leur "démocratie" à deux sous

22.Posté par NRV le 21/01/2020 01:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'avenir nous le confirmera ...

Emanuel Macron consulte une voyante.
La voyante très concentrée ferme les yeux et lui dit :
"Je vous vois passer dans une grande avenue, dans une voiture, le toit ouvert, le peuple applaudit. La foule est heureuse, comme jamais. Des personnes courent après la voiture. Il y a tellement de monde que la police a du mal à se frayer un chemin. Les gens portent des drapeaux français, chantent et crient des mots d'espoir : "maintenant, tout ira mieux".

À ces mots, Macron se gonfle de joie et demande à la voyante :
"Et moi, comment je réagis à tout cela ?"
La voyante répond : "Je n'arrive pas à le voir, le cercueil est fermé".

23.Posté par jehaislescookies le 21/01/2020 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macron, ses flics, et le patronat d'un côté, le peuple travailleur (qui est celui qui produit les richesses que les patrons empochent ensuite) de l'autre, c'est la lutte des classes.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires