BREVES MONDIALES  27/04/2006



NORVEGE : Dans un discours prononcé mercredi 26 avril 2006 à l'Institut Nobel à Stockholm la capitale, dans le cadre de sa tournée européenne qui le conduira successivement à Helsinki en Finlande, puis à Paris, en France vendredi 28 avril 2006, le président de l'Autorité Nationale Palestinienne, Mahmoud Abbas (photo), a demandé la "convocation immédiate d'une conférence internationale pour un règlement négocié du conflit israélo-palestinien" appelant "la communauté internationale à agir rapidement car les mesures unilatérales par lesquelles Israël tente d'imposer sa vision expansionniste en érigeant le mur de séparation raciste, en judaïsant Jérusalem et en confisquant les terres palestiniennes conduira à une annexion de facto par Israël de 58% de la superficie de la Cisjordanie".


FRANCE : DIPLOMATIE : Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, effectue une visite de travail en France, les 27 et 28 avril 2006. Mahmoud Abbas sera reçu le vendredi 28 avril 2006 par le président de la République, Jacques Chirac. Cette visite est la deuxième du président de l'Autorité palestinienne en France, depuis son accession à la tête de l'Autorité palestinienne en janvier 2005. Cette visite permettra "d'évoquer l'évolution politique interne dans les Territoires palestiniens et les perspectives de reprise d'un processus politique négocié entre Israéliens et Palestiniens. Les autorités françaises réitéreront leur soutien à Mahmoud Abbas dans son action", indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères qui ajoute : "La France continuera à soutenir les Palestiniens pour la réalisation de leurs aspirations légitimes à un Etat palestinien vivant côte à côte avec Israël dans la paix et la sécurité. Elle rappellera à cette occasion sa volonté d'encourager les deux parties israélienne et palestinienne à reprendre le chemin des négociations".
** LIBERTE D'EXPRESSION : La Cour européenne des droits de l’homme, dont le siège est à Strasbourg, a condamné mardi 25 avril 2006 la Suisse pour violation de l'article 10 de la Convention européenne des Droits de l'homme, qui garantit la liberté d'expression suite à la publication en 1997 par l'hebdomadaire "Sonntagszeitung" par le journaliste Martin Stoll du rapport stratégique que l'ambassadeur Carlo Jagmetti, alors ambassadeur de Suisse à Washington, avait rédigé dans le cadre des négociation menées entre notamment le Congrès juif mondial et les banques suisses concernant l’indemnisation due aux victimes de l’Holocauste pour les avoirs en déshérence sur des comptes bancaires suisses. Le journaliste avait été condamné à une amende de 800 francs suisses après la publication en 1997 de débats officiels secrets conformément à l'article 293 du code pénal suisse qui punit toute personne qui, sans en avoir le droit, rend public tout ou partie d'un document ou d'une décision officielle qui ont été déclarés secrets par une autorité. Plus de détails : L'arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme.
** DELINQUANCE : Xavier Lemoine, maire de Montfermeil (droite au pouvoir), ville proche de Paris, a pris le 7 avril 2006 un arrêté interdisant aux mineurs de 15 à 18 ans de circuler à plus de 3 dans le centre ville jusqu'au 30 juin 2006, quelle que soit l'heure de la journée, sous peine d'être interpellés et de se voir infliger une amende de 38 euros. Un collectif constitué de partis de gauche, de syndicats et d'associations ont demandé le le "retrait" de cet arrêté "absurde" qui constitue "une entrave grave aux libertés individuelles" et a appelé à une manifestation samedi 29 avril 2006 devant la mairie de Montfermeil. D'après le maire Xavier Lemoine, les vols avec violence ont augmenté de 600 % et la délinquance générale de 90 % à Montfermeil en janvier et février 2006 par rapport aux mêmes mois de 2005.


IRAN : Le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a menacé mercredi 26 avril 2006, dans un discours prononcé à la Télévision nationale, "de frapper tous les intérêts américains dans le monde en cas d'attaque des Etats-Unis" contre son pays dans le cadre du programme nucléaire nucléaire iranien. Mardi 25 avril 2006, le président Mahmoud Ahmadinejad avait indiqué qu'il suspendrait ses relations avec l'Agence Internationale à l'Energie Atomique (AIEA) s'il était soumis à des sanctions à cause de son programme nucléaire et qu'il poursuivrait en secret ses activités dans ce domaine s'il était attaqué. ** Slamet Hidayat, directeur général des problèmes multilatéraux du ministère des Affaires étrangères, a annoncé mercredi 26 avril 2006 que le président Mahmoud Ahmadinejad effectuera les 10 et 11 mai 2006 une visite d'Etat en Indonésie dans le but de renforcer les relations bilatérales. Le président iranien participera à Bali au sommet des dirigeants de 8 pays musulmans, le Bangladesh, l'Egypte, l'Indonésie, l'Iran, la Malaisie, le Nigeria, le Pakistan et la Turquie.


IRAK : La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice et le secrétaire d'Etat américain à la Défense, Donald Rumsfeld, ont effectué mercredi 26 avril 2006 une visite surprise à Bagdad pour y rencontrer le nouveau premier ministre Jawad al-Maliki.


CISJORDANIE : Un membre des Brigades des martyrs Al-Aqsa a été abattu mercredi 26 avril 2006 à Announ près de Jénine, par les soldats israéliens qui tentaient "d'arrêter un fugitif" selon l'armée israélienne.


ILES SALOMON : Snyder Rini, le premier ministre dont la nomination le 18 avril 2006 avait provoqué 2 jours de violentes émeutes, a annoncé mercredi 26 avril 2006 sa démission, alors que le Parlement s'apprêtait à voter une motion de censure à son encontre. Snyder Rini est accusé par l'opposition d'avoir utilisé des fonds en provenance de Taïwan pour acheter les voix de plusieurs députés non-inscrits et ainsi obtenir un vote favorable au Parlement. L'Australie, la Nouvelle-Zélande et les Fidji avaient envoyé des troupes aux îles Salomon la semaine dernière dans le but d'arrêter les émeutes. Un couvre-feu nocturne a été mis en place à Honiara, la capitale, alors que les troupes étrangères lourdement armées patrouillent dans les rues.


PANAMA : Le président Martin Torrijos a annoncé lundi 24 avril 2006 un projet d'agrandissement du Canal de Panama, le plus important depuis son ouverture en 1914, afin de permettre le passage de quantités plus importantes de marchandises. 13 000 navires empruntent chaque année le canal sur une flotte mondiale de près de 50 000 navires marchands. L'élargissement du canal permettrait de passer à des navires de 8 000 à 10 000 conteneurs au lieu des 4 000 actuellement. Selon Alberto Aleman Zubieta, administrateur du canal, le coût de l'agrandissement sera de 5,3 milliards de dollars et devrait s'achever . Le président Torrijos a précisé que le projet serait soumis à la population par voie de référendum. La date du scrutin n'a pas encore été fixée. Plus de détails : La restitution du canal de Panama


ETATS-UNIS : Selon le rapport du "Commonwealth Fund", institut privé de recherche sur la santé, dont le siège est à New York, rendu public mercredi 26 avril 2006, de plus en plus d'Américains ne disposent pas de couverture médicale. Selon le Bureau du recensement américain, 45,8 millions d'Américains n'étaient pas couverts par une assurance-maladie en 2004.


RUSSIE : Ouverture officielle du 8e sommet russo-allemand mercredi 26 avril 2006 à Tomsk, en Sibérie, dont les discussions porteront essentiellement sur la crise iranienne, sur l'énergie et le commerce international, dans le contexte de la présidence russe du G8.


EGYPTE : La base de la Force multinationale et Observateurs (FMO) dans le Sinaï, a été la cible mercredi 26 avril 2006 de 2 attaques par des kamikazes à Al-Gurah dans la péninsule du Sinaï. 2 membres de la FMO ont été blessés.


SOUDAN : Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mardi 25 avril 2006 la résolution 1672 (2006) qui impose, pour la première fois, un gel des avoirs et une interdiction de voyage à l'encontre de 4 individus de nationalité soudanais. Gafar Mohammed Elhassan, commandant des forces armées soudanaises de la région militaire de l'Ouest, Musa Hilal, chef de la Tribu janjaouite Jalul du Nord Darfour, Adam Yacub Shant, commandant de l'Armée de libération soudanaise (ALS), et Gabril Abdul Kareem Badri, commandant du Mouvement national pour la réforme et le développement, deux mouvements rebelles du Darfour, sont accusés de menacer le processus de paix ou de commettre des atrocités au Darfour, dans l'ouest du Soudan, région touchée depuis février 2003 par la guerre civile qui a fait près de 400 000 morts et plus de 2 millions de déplacés.


MAROC : Le Roi Mohammed VI a reçu, mercredi 26 avril 2006, au Palais Royal à Meknès, le Premier ministre mauritanien, Sidi Mohamed Ould Boubakeur, qui a remis au souverain marocain transmis un "message de fraternité et de considération" du Colonel Ely Ould Mohamed Vall, président du Conseil militaire pour la justice et la démocratie (CMJD) qui a pris le pouvoir par un coup d'Etat le 3 août 2005 destituant le Président Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya, parti assister aux obsèques du roi Fahd d'Arabie Saoudite.



La citation du jour : "Nos doutes nous assaillent et nous font échouer. Et nous manquons le but que nous pourrions atteindre par crainte seulement de ne point l'atteindre". William Shakespeare - Poète et dramaturge anglais (1524-1616)



fil-info-france.com

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires