BHL compare les poseurs de plaintes contre le gouvernement à des «poseurs de bombes» contre la République  27/05/2020

BHL compare les poseurs de plaintes contre le gouvernement à des «poseurs de bombes» contre la République













L’intellectuel français exprime son indignation contre les plaintes déposées à l’encontre de membres du gouvernement pour leur gestion de la crise liée au coronavirus. Il affirme que celles-ci nuisent aux fondements mêmes de la République.

Dans une tribune publiée lundi 25 mai dans la revue La Règle du jeu, intitulée «63 plaintes? Pitié pour la République» [il y en a désormais 71, ndlr], Bernard-Henri Lévy estime ces attaques en justice «profondément antirépublicaines», et qu’il n’y a pas lieu d’attaquer ainsi le gouvernement pour sa gestion de la crise du coronavirus.

Le philosophe revient d’abord sur l’affaire du sang contaminé qui a débuté dans les années 1980, dans laquelle le Premier ministre de l’époque, Laurent Fabius, a été attaqué à la suite d’infections par transfusion sanguine alors que l’épidémie du sida faisait son apparition. «Car ce que l’on condamnait en ce temps-là […] c’était d’avoir su et tu», écrit-il.

Il indique que les plaintes actuelles s’opposent à un gouvernement qui a bien davantage communiqué, essayé une théorie, changé de stratégie. «De ne pas s’être tu du tout – et, en même temps, de n’avoir pas su», résume-t-il.
La menace d’un régime autoritaire

«Il fut un temps où l’on reprochait au pouvoir d’avoir la main lourde et de procéder par abus de pouvoir», poursuit-t-il en évoquant les Gilets jaunes, «là, on lui reproche d’avoir la tête légère et d’être en défaut de puissance». L’écrivain affirme ici que les plaintifs réclament en réalité un État plus autoritaire, qui décide de tout, plus proche d’une dictature, et répond que justement «la démocratie repose sur la limitation du rôle de l’État».

l affirme dès lors que «ces poseurs de plaintes sont autant de poseurs de bombes placées aux fondements de la République», et craint que cela puisse mener au pouvoir des «hommes forts» qui risquent de nuire à «cet équilibre fragile et instable qu’on appelle une démocratie».
Les plaintes contre le gouvernement

Depuis le début du confinement, à la mi-mars, la Cour de justice de la République, seul organe compétent pour juger les actes du gouvernement, a reçu 71 plaintes contre des ministres en fonction, a révélé le Journal du dimanche (JDD) samedi 23 mai. Celles-ci visent en particulier Édouard Philippe, seul responsable pénal pour l’ensemble des actions du gouvernement, sachant qu’Emmanuel Macron est protégé par une immunité de principe liée à sa fonction.

Quelques plaintes visent également Agnès Buzyn et Olivier Véran du ministère de la Santé, d’autres encore concernent, dans une moindre mesure, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Christophe Castaner (Intérieur) et Muriel Pénicaud (Travail). D’autres procédures ont également été recueillies par les parquets territoriaux, précise le JDD.

«Beaucoup de plaintes ne sont pas crédibles», affirme auprès du journal Me Hervé Banbanaste, représentant d’une candidate lyonnaise aux municipales infectée par le coronavirus qui a déposé une plainte contre M.Castaner. «Mais beaucoup d'autres, longues de dizaines de pages et rédigées par des avocats, comportent des motifs étayés». Nombre d’entre elles se basent sur l’article 227-3 du Code pénal, lequel sanctionne l’«abstention volontaire» des ministres de prendre des mesures. Les magistrats devraient y donner suite «courant juin».

https://fr.sputniknews.com/france/202005271043846943-pour-bhl-les-poseurs-de-plaintes-contre-le-gouvernement-sont-autant-de-poseurs-de-bombes-contre-la/

Commentaires

1.Posté par bob le 27/05/2020 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L’intellectuel français" Abréviation de : Preneur d'otages option encéphale à la solde de l'entité usurpatrice ! Ha ha !

2.Posté par Ali le 27/05/2020 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sinistre individu n'à pas compris que plus il parle et plus il contribue à attiser la haine contre lui et ceux qui sert? Ils seme la mort partout ou il passe ( ukraine, libye, syrie, soudan, palestine. Yemen, sans compet le venezuala, la somalie, l'ex yougoslavie etc etc...)

3.Posté par Hama Guise le 27/05/2020 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et du vide sortit … rien ou un vague semblant de vacuité, c'est à dire moins que la semence du néant.
Que le vent emportât dans l'oubli et l'insignifiance.
Ne subsistera que le sang qu'il fit couler et les morts qu'il provoquât.
Chacun sera jugé suivant ses œuvres et certains vont prendre cher.

4.Posté par ahmed le 27/05/2020 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les bombes que tu as déposé à travers plusieurs pays musulmans (fameux printemps arabe), c'était quoi?

5.Posté par oh-daz le 27/05/2020 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vrai; pour ce qui est des poseurs de bombes sous fausses bannières il en connait un rayon le bhmerdeux...

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires