Au Liban, une femme élue à la tête du ministère de la Défense, une première  22/01/2020

Au Liban, une femme élue à la tête du ministère de la Défense, une première






























Six femmes font partie du nouveau gouvernement libanais formé mardi 21 janvier. Parmi elles, Zeina Akar, qui remplira les fonctions de vice-président du Conseil et de ministre de la Défense. Jusqu’à présent, aucune femme n’avait pu atteindre ces fonctions.

Pour la première fois dans l’histoire du Liban, une femme a été nommée au poste de ministre de la Défense. Zeina Akar, qui assumera également les fonctions de vice-président du Conseil, est ainsi devenue l’une des six femmes au sein d’une nouvelle équipe composée de 20 ministres. Celle-ci a été dévoilée mardi 21 janvier, près de trois mois après la démission du Premier ministre Saad Hariri.

Plusieurs semaines d’impasse

Le nouveau gouvernement a pu voir le jour grâce à un accord conclu entre le Hezbollah et ses alliés politiques après plusieurs semaines d'impasse.

En octobre, Saad Hariri a été contraint de démissionner sous la pression de manifestations contre la corruption des élites et leur incapacité à sortir le Liban d'une crise financière et économique. Le nouveau Premier ministre, Hassan Diab a été désigné avant Noël. Mais le Hezbollah et ses alliés politiques n'avaient jusqu'à présent pas réussi à s'entendre sur l'attribution des ministères.

La tension est montée d'un cran ces derniers jours, avec des affrontements durant le week-end entre contestataires et forces de l'ordre qui ont fait plus de 500 blessés à Beyrouth.

https://fr.sputniknews.com/international/202001221042945625-au-liban-une-femme-elue-a-la-tete-du-ministere-de-la-defense-une-premiere---photo/

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires