Algérie. Le nouveau président Tebboune « tend la main » au mouvement de contestation  13/12/2019

Algérie. Le nouveau président Tebboune « tend la main » au mouvement de contestation
























Le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune a dit ce vendredi « tendre la main » au Hirak, le mouvement de contestation populaire inédit qui secoue l’Algérie depuis près de dix mois.

"Je tends ma main au Hirak pour un dialogue afin de bâtir une Algérie nouvelle", a déclaré Abdelmadjid Tebboune, un ex-fidèle du président déchu Abdelaziz Bouteflika, lors de sa première conférence de presse à Alger après sa victoire à l’élection présidentielle jeudi.

S’adressant au Hirak, le mouvement de contestation populaire, il s’est engagé à "amender la Constitution […] qui sera soumise à un référendum populaire", sans préciser selon quelle procédure et par qui le texte fondamental serait modifié.

Pour tenter de sauver son pouvoir et apaiser le Hirak, Abdelaziz Bouteflika avait en mars proposé la mise sur pied d’une Conférence nationale chargée notamment de modifier la Constitution. Mais cela n’avait pas suffi et il avait finalement été contraint à la démission.
« Nous séparerons l’argent de la politique »

Abdelmadjid Tebboune a aussi promis de défendre la liberté de la presse. "Il y aura une nouvelle loi électorale et nous séparerons définitivement l’argent de la politique", a ajouté Abdelmadjid Tebboune, en s’engageant à "construire un État purifié de la corruption et des corrompus", dans une allusion à l’entourage du président déchu Abdelaziz Bouteflika.

Abdelmadjid Tebboune avait été limogé par Abdelaziz Bouteflika moins de trois mois après sa nomination comme Premier ministre, après s’être attaqué aux oligarques proches de l’entourage du chef de l’État, notamment de son frère Saïd, considéré alors comme un "président bis".

Saïd Bouteflika a été condamné en septembre à 15 ans de prison pour complot, tandis que nombre d’oligarques sont en détention préventive ou condamnés dans des affaires de corruption.
« Du côté des jeunes »

"Je serai toujours du côté des jeunes et de leur intégration effective dans la vie économique et politique", a-t-il juré à la fin de sa conférence de presse, qui a duré une quarantaine de minutes.

Interrogé par un journaliste sur la réaction du président français Emmanuel Macron qui a appelé les autorités algériennes à engager un "dialogue" avec le peuple, le nouveau chef de l’État n’a pas voulu répondre : "Je ne reconnais que le peuple algérien", a-t-il dit.

https://www.ouest-france.fr/monde/algerie/algerie-le-nouveau-president-tebboune-tend-la-main-au-mouvement-de-contestation-6653266

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 13/12/2019 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

.." Emmanuel Macron qui a appelé les autorités algériennes à engager un "dialogue" avec le peuple"...
les GJ et tous grévistes français apprécieront...

2.Posté par oh-daz le 13/12/2019 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

s'il n'y a pas de réponse a cette main tendue, cela peut signifier que ce mouvement qui perdure est une contesta-sion..

3.Posté par Naceur le 14/12/2019 04:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai bien peur qu'il connaîtra le sort de feu Boudiaf vu la mafia qui a prospéré ces dernières années

4.Posté par mourad le 14/12/2019 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec Macron c'est l'hypocrisie personnifié et faite d'une façon outrancière au vu et au su de tout le monde.

Engagez un dialogue avec vos citoyens au lieu de les voler et de les arnaquer pour faire appliquer un plan de vos maîtres.

Ce Tebboune que vous méprisez et apostrophez de loin ,vous a donné une leçon, bien avant d'être élu président.

5.Posté par oh-daz le 14/12/2019 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Algérie on tend la main; en france on l'arrache...
http://www.alterinfo.net/notes/Main-arrachee-lors-de-l-acte-2-malgre-l-enquete-de-l-IGPN-l-affaire-classee-sans-suite_b40765892.html
Et ça vient vous donner des leçons.

6.Posté par Saber le 15/12/2019 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on modifie la constitution, c'est au peuple d'écrire la nouvelle et aux nouveaux dirigeants de la craindre s'ils sont tentés par la corruption.

7.Posté par MC le 15/12/2019 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce speudo président veut une nouvelle Répouplible?

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires