5 martyrs et plusieurs blessés lors d'un nombre de raids sur la bande de Gaza  12/11/2019

5 martyrs et plusieurs blessés lors d'un nombre de raids sur la bande de Gaza























Le ministère de la santé palestinien a indiqué que 5 palestiniens sont tombés en martyrs alors que 18 autres sont blessés lors des agressions des forces d’occupation israéliennes sur des régions peuplées et des sites qui reviennent à la résistance dans la bande de Gaza.

Les martyrs sont : Zaki Mohamed Adnen Ghanaman (25 ans), Baha Salim Hassan Abou al-Ataa (42 ans), Asma Mohamed Abou al-Ataa (39 ans), Mohamed Atya Moslah Hamouda (20 ans) et Ibrahim Dhabous.

Les avions militaires de l’occupant israélien avaient mené depuis ce matin plusieurs raids après l’assassinat d’un nombre de leaders de Saraya al-Quds, bras armés d’al-Jihad islamique.

Notre correspondant a rapporté que l’aviation des forces d’occupation a visé deux personnes sur une motocyclette au nord de la bande de Gaza et a bombardé le siège de la sécurité intérieure dans la même région.

L’Instance indépendante des droits de l’Homme a indiqué de son côté que son siège a été visé par un missile israélien.

Les forces d’occupation ont visé aussi un appartement dans la région de Cheikh Ajline au sud ouest de la bande ainsi que deux points de contrôle qui reviennent à la résistance.

Les missiles de l’ennemi israélien ont visé un site qui revient aux forces navales à Dir al-Balah et deux sites qui reviennent aux brigades d’al-Qassam et Saraya al-Quds à proximité de Oued Gaza et à l’ouest de Khan Younes, d’autres missiles sont tombés dans les plaines au nord d’al-Brij.

Rappelons que le leader de Saraya al-Quds Bahaa Abu al-Ataa et sa femme sont tombés en martyr suite à une opération effectuée par les avions militaires des forces d’occupation israéliennes cet aube.

Le ministère israélien des Affaires militaires décrète l'état d'urgence

Plus de 190 missiles et roquettes tirés contre le sud et le centre d’Israël y compris contre l’aéroport de Tel-Aviv : la branche militaire du Jihad islamique de la Palestine (les Brigades al-Qods) a pris pour cible de ses missiles une base des militaires israéliens à l’est de Rafah. Al-Ahed, site proche du Hezbollah libanais, confirme l’information et fait état d’un bilan lourd des blessés et d’éventuels morts, côté israélien.

Mardi soir, un char Merkava a été visé à l’est de Khan Younes, rappelant chez les sionistes, les moments terribles vécus lors de la guerre de 2006 contre le Hezbollah.

Dans la foulée, le ministre israélien des Affaires militaires qui menaçait d’étendre ses frappes vient de décréter l’état d’urgence. Naftali Bennett a en effet décrété l’état d’urgence pour 48 heures.

L’armée israélienne est mobilisée dans des colonies situées à 80 kilomètres en profondeur des territoires occupés. Des centaines de réservistes ont également été rappelés.

Ce mardi à l’aube, le régime israélien a lancé une double attaque contre Gaza et Damas, tuant en martyr le haut commandant du Jihad islamique de la Palestine, Baha Abou al-Ata.

À l’ouest de Damas, le régime de Tel-Aviv a raté son coup puisque la personne visée, à savoir, un autre commandant du Jihad islamique Akram al-Ajouri a échappé à l’attaque contre un bâtiment situé non loin de l’ambassade libanaise.

https://french.palinfo.com/54636
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information
https://www.presstv.com/DetailFr/2019/11/12/611050/Israel-Jihad-assassinat-attaque-missile-base

Commentaires

1.Posté par Yassine le 13/11/2019 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que leurs âmes reposent en paix ! Cette lâche attaque terroriste perpétré par l'entité sioniste scélérate et criminelle n'est qu'une piqûre de rappelle à ces gens qui doutent de la barbarie du sionisme ! Inch'Allah un jour, un état musulman (puissant et vertueux) éliminera ce cancer du moyen-Orient (y compris ces traîtres de Saouds).

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires