International

Zimbabwe: Les élections auront-elles lieu?



Samedi 21 Juin 2008

Zimbabwe: Les élections auront-elles lieu?
Les jours passent et les perspectives des élections au Zimbabwe s'assombrissent davantage, des élections entachées du sang de déjà de plus de 70 personnes, dont 12 torturées à mort. Dubitative, la troïka de ministres des Affaires étrangère de pays de la SADC, la Communauté de développement d'Afrique australe a exprimé, par la voix du chef de la diplomatie tanzanienne, ses doutes, ne croyant plus à un scrutin libre et équitable, dans cet environnement où la tension monte à pleine vapeur. Et même si les élections avaient lieu, les violences y seraient indubitablement au rendez-vous. Le président sud-africain Thabo Mbeki, mandatée par la SADC pour assurer une médiation entre le pouvoir et l'opposition, s'est rendu mercredi à Harare pour discuter de la crise. Il a proposé pour la première fois à son homologue zimbabwéen, Robert Mugabe, d'opter pour un gouvernement d'union nationale et d'entamer les négociations avec l'opposition, dans ce sens. Il s'agit en fait d'un plan B qui aurait remplacé le second tour des élections, auquel ont déjà pensé un grand nombre des dirigeants africains pour faire sortir le Zimbabwe de la crise. Les 14 pays de la SADC sont vivement inquiets d'un débordement des violences et du chaos qui aurait gagné toute l'Afrique australe. D'autant que l'économie au bord de faillite du Zimbabwe, avec un taux d'inflation astronomique de 165 000%, affecte déjà par un effet domino, le paysage économique de ses voisins. Et viennent s'ajouter les 3 millions de réfugiés zimbabwéens qui, fuyant misère et chômage, se sont répandus un peu partout dans toute l'Afrique australe. Et si les violences éclatent, plus de personnes prendront le chemin de l'exode. Et c'est dans un paysage si sombre que la proposition de la troïka de SADC s'explique. Or, ni Robert Mugabe ni Morgan Tsvangirai, qui le 27 juin devraient être départagés, n'ont pas voulu, du moins jusqu'à présent de partager le pouvoir. Que serait donc le sort d'un scrutin où déjà l'ombre de la terreur a assombri l'horizon


Samedi 21 Juin 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires