ALTER INFO

Yazid, collégien de 13 ans, traité de « sale djihadiste » par son professeur



Jeudi 22 Janvier 2015

Un professeur de sport du collège Henri Bergson, à Garches dans les Hauts-de-Seine, n’a pas trouvé d’autres termes que « sale djihadiste » pour demander à Yazid, 13 ans, en classe de 4ème, de se calmer.

Jeudi 8 janvier, au lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo, Yazid a EPS au programme de sa journée. Lors d’un banal match de badminton, agacé par l’attitude de son partenaire, il quitte le terrain. Son professeur lui demande de revenir. Selon l’académie de Versailles, Yazid se montre alors insolent, insultant envers son prof. Qui lui répond du tac au tac.

« Il m’a dit ‘sale jihadiste’, assure dans Bourdin Direct le collégien. Je ne pensais pas qu’un professeur dise cela un jour. Ça m’a choqué ».

Le soir-même, l’adolescent « est parti dans sa chambre, en sanglots », se souvient Avida, sa mère. Inquiète, elle lui demande ce qu’il s’est passé à l’école. C’est là que Yazid raconte tout à ses parents. Son père, Adil, demande alors à voir la direction du collège. Lors de la réunion, le professeur de sport est présent. L’homme de 49 ans reconnaît avoir utilisé le terme de « jihadiste » et s’est excusé. Mais le collégien ne digère pas.

- See more at: http://journaldumusulman.fr/yazid-collegien-de-13-ans-traite-de-sale-jihadiste-par-son-professeur/#sthash.kS4oymdO.dpuf

Un professeur de sport du collège Henri Bergson, à Garches dans les Hauts-de-Seine, n’a pas trouvé d’autres termes que « sale djihadiste » pour demander à Yazid, 13 ans, en classe de 4ème, de se calmer.

Jeudi 8 janvier, au lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo, Yazid a EPS au programme de sa journée. Lors d’un banal match de badminton, agacé par l’attitude de son partenaire, il quitte le terrain. Son professeur lui demande de revenir. Selon l’académie de Versailles, Yazid se montre alors insolent, insultant envers son prof. Qui lui répond du tac au tac.

« Il m’a dit ‘sale jihadiste’, assure dans Bourdin Direct le collégien. Je ne pensais pas qu’un professeur dise cela un jour. Ça m’a choqué ».

Le soir-même, l’adolescent « est parti dans sa chambre, en sanglots », se souvient Avida, sa mère. Inquiète, elle lui demande ce qu’il s’est passé à l’école. C’est là que Yazid raconte tout à ses parents. Son père, Adil, demande alors à voir la direction du collège. Lors de la réunion, le professeur de sport est présent. L’homme de 49 ans reconnaît avoir utilisé le terme de « jihadiste » et s’est excusé. Mais le collégien ne digère pas.

- See more at: http://journaldumusulman.fr/yazid-collegien-de-13-ans-traite-de-sale-jihadiste-par-son-professeur/#sthash.kS4oymdO.dpuf


Vendredi 23 Janvier 2015


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires