MONDE

World Hijab day : toutes voilées contre les préjugés


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 12 Juin 2018 - 11:00 FALSIFICATION DE LA BIBLE (2/2)

Jeudi 7 Juin 2018 - 09:12 LA FALSIFICATION DE LA BIBLE (1/2)


Le 1er février 2014 est le rendez-vous d’un événement mondial, il s’agit de la deuxième édition de la Journée Mondiale du Hijab qui promet cette année de rassembler musulmanes et non musulmanes dans un seul objectif : dire basta aux préjugés et aux idées préconçues qui entourent le voile et rendent la vie pénible à celles qui le portent. En finir définitivement avec l’islamophobie et le racisme qui sont le lot quotidien de plusieurs musulmans dans les pays occidentaux, telle est la promesse de cette journée mondiale.


Ahlem. B.
Samedi 25 Janvier 2014

World Hijab day : toutes voilées contre les préjugés
Le 1er février sera une journée de mobilisation qui invite musulmanes et non musulmanes à vivre l’épreuve du port du voile pendant une journée et de partager son expérience. Cette louable initiative qui est à sa deuxième édition est un très grand pas dans la reconnaissance du voile, habit religieux qui a été au cœur de plusieurs polémiques, ces dernières années. Non, les femmes qui se couvrent les cheveux ne sont pas des «arriérées», elles ne sont pas des soumises, ni des effacées et encore moins des extrémistes. Cette journée représente un véritable appel à la tolérance, elle vise à rapprocher les communautés en dépit de leurs différences et à faire accepter le voile dans le champ social sans qu’il ne soit entouré d’autant de préjugés. La jeune fondatrice de cette journée qui se veut une hymne à l’ouverture, à la tolérance Nazma Khan, américaine musulmane qui a quitté le Bangladesh lorsqu’elle avait 11 ans, a eu l’ingénieuse idée d’appeler pour la deuxième fois à la mobilisation des femmes musulmanes et des non musulmanes afin de chasser les idées négatives et de permettre aux femmes voilées de ne plus subir le mauvais regard et les clichés.

En effet, le port du voile transforme les femmes, dans certains pays occidentaux, en des cibles potentielles, des victimes d’islamophobie, de haine, de marginalisation et de cruauté. Pour que l’ignorance cède place à la tolérance, à l’ouverture d’esprit, la jeune fondatrice de cet événement salutaire appelle toute personne ouverte à la différence à se mobiliser pendant le 1er février prochain. Native du Bronx, à New-York, la fondatrice de l’événement raconte comment, depuis sa tendre enfance, elle a été victime de discriminations et de racisme en raison de son voile. Des insultes du genre : Batman, terroriste, soumise, étaient son lot quotidien. Pour finir avec le rejet, la marginalisation et changer la vision que porte l’Occident sur les femmes voilées, cette jeune femme donne rendez-vous à ses concitoyennes pour venir expérimenter le voile pendant une journée et de comprendre l’origine de cette accoutrement souvent associé à l’extrémiste, au terrorisme et à l’obscurantisme. Sous le slogan : «avant de jugez, couvre-toi pour une journée », le Word Hijab day promet de stopper les clichés et la discrimination à l’égard des femmes voilées. «Pour que toutes les femmes connaissent le vécu des voilées, il faudrait que celles qui ne le portent pas se prêtent au jeu pour une journée ». En lançant cette idée, Nazma Khan ne croyait pas qu’elle deviendrait internationale. Pourtant, ce qui n’était au début qu’une tentative de stopper la discrimination que subissent les femmes aux Etats-Unis, se transforma en Journée Internationale du Hidjab. Les femmes dans les quatre coins du globe: Grande-Bretagne, Australie, Inde, Pakistan, France, Allemagne ont été emballé par cette initiative, lit-on sur le site muzulmans.fr.

« Ne me juge pas pour ce que je porte », c’est là le message de cette deuxième édition de la Journée du voile qui permet également de bannir l’ignorance et d’expliquer que les femmes voilées portent le Hijab par conviction et par foi, ce qui ne fait pas d’elles des soumises, ni des terroristes. Le World Hijab day est enfin l’occasion pour ceux qui désirent porter le voile de le faire sans aucune peur et pour les non-musulmans de comprendre les raisons du port du voile chez les musulmanes et les difficultés qu’elles vivent au quotidien en raison du rejet et du racisme.



Samedi 25 Janvier 2014


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires