Propagande médiatique, politique, idéologique

Vincent Lapierre : La censure en marche (paranoïa sioniste)


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Février 2020 - 00:25 Q : La guerre silencieuse se poursuit

Dimanche 16 Février 2020 - 00:56 LA CONFUSION DES IDÉES, ARME PRÉFÉRÉE DU DIABLE.


Le 24 janvier 2018 se déroulait devant la 17ème chambre du tribunal de grande instance de Paris l’audience correctionnelle pour le photomontage Macron « En marche vers le chaos mondial » paru sur le site d’Égalité & Réconciliation et relayé par Gérard Filoche.


#JeBoycotteYoutube
Vendredi 9 Février 2018

Vincent Lapierre : La censure en marche (paranoïa sioniste)
Le tribunal était composé de Madame Marie-Bérengère Dolbeau-Mazouz et de Messieurs Marc Pintureault et Thomas Rondeau, qui présidait. Madame Annabelle Philippe représentait le ministère public.

Cinq associations s’étaient constituées parties civiles : le MRAP (Jean-Claude Dulieu), représenté par Maître Jean-Louis Lagarde, l’UEJF (Sacha Ghozlan) représenté par Stéphane Lilti, l’AIPJ, dont le Président, Marc Knobel, était présent assisté par le même, la LICRA (Mario Stasi) était représentée par Maître Ilana Soskin et SOS Racisme (Dominique Sopo), représenté par Maître Marie Mercier.

Alain Soral, poursuivi en tant que directeur de la publication du site Égalité & Réconciliation, était assisté de Maître Damien Viguier dont nous publions ci-dessous les conclusions. Le discours d’Alain Soral sera publié prochainement dans la série Les grands procès d’Égalité & Réconciliation, aux éditions Kontre Kulture.

Le délibéré sera rendu le 20 mars 2018 à 13h30. Le parquet a requis cinq mois d’emprisonnement ferme contre Alain Soral.

VIDEO :



Vendredi 9 Février 2018


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires