Néolibéralisme et conséquences

Vers un monde post-extractiviste, le 5 Mars Journée de soutien pour le #Yasuni.


Pour un monde post-extractiviste , journée de soutien au Parc national Yasuni en Équateur mis en danger par notre appétit de pétrole. #Yasuni


ADecroissance
Mercredi 5 Mars 2014

Le parc Yasuni en Équateur est certainement l’endroit du monde où la diversité biologique est la plus grande.

Vers un monde post-extractiviste, le 5 Mars Journée de soutien pour le #Yasuni.

Pour un monde post-extractiviste , journée de soutien au Parc national Yasuni en Équateur mis en danger par notre appétit de pétrole. #Yasuni

Le parc Yasuni en Équateur est certainement l'endroit du monde où la diversité biologique est la plus grande. Chaque hectare contient trois fois plus d’espèces que dans la totalité des États Unis US et du Canada réunis . Les premières études faites dans la zone de l'Añangu, notamment par l'Université du Texas, ont montré une richesse écologique très élevée pour les plantes (bien que sans atteindre, pour les arbres, certains records enregistrés dans d'autres forêts tropicales de plaine ), les amphibiens (environ 150 espèces, soit plus que dans toute l'Europe ou aux États-Unis et Canada réunis) et les insectes (100 000 espèces). Cette région est peuplée de groupes indigènes qui vivent sur leurs territoires . [caption id="" align="alignnone" width="540"] Lepidothrix coronata[/caption] Malheureusement, environ un cinquième des ressources supposées en pétrole de l’Équateur reposent dans le sous-sol du parc Yasuni. En 2007, à la tribune de l'ONU, le président Correa faisait une proposition "écosocialiste" à la communauté internationale afin de préserver la forêt amazonienne: le projet ITT YAsuni qui entendait mettre les pays du Nord , gros consommateurs d’énergie fossile face à leurs responsabilités environnementales planétaires. La moitié de la valeur du pétrole devait être reversée à l’Équateur qui s'engageait à ne pas l'extraire.(soit 3,6 milliards de dollars) Les levés de fonds insuffisantes , le président Correa avait fini par déclarer mi Aout 2013 , la fin de l'initiative ITT Yasuni et donc l'autorisation d'extraction du pétrole dans cette zone extrêmement fragile . Cependant, la Constitution, interdit l'extraction des ressources non renouvelables dans les zones protégées. De plus les populations locales bénéficient d'une reconnaissance de leur territoire. Une campagne pour un referendum a lieu en ce moment en Équateur , menée par tous les opposants à ce projet écocide dont Alberto Acosta , économiste , ex-president de l'Assemblée Constituante et ex-ministre de l’énergie et des mines de l’Équateur. La totalité des réserves de pétroles de ce site protégé , lieu d'une extraordinaire biodiversité ne fournirait au final que l’équivalent de 10 jours de consommation mondiale... En proposant une solution environnementale à l'échelon global et en mettant les pays riches et consommateurs face à leurs responsabilités , l’Équateur est devenu une voie de la lutte contre le réchauffement climatique...

Soutenons les initiatives du 5 Mars Journée pour le Yasuni en tweetant #yasuni ici

[caption id="" align="alignnone" width="517"] parc national du Yasuni[/caption] .............................................................................................................................................................. Pour en savoir plus :


Mercredi 5 Mars 2014


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires