ALTER INFO

Vers un changement de paradigme dans les rapports entre le cartel bancaire et les Etats-Unis ?



LIESI
Lundi 18 Juillet 2011

Vers un changement de paradigme dans les rapports entre le cartel bancaire et les Etats-Unis ?
« Il existe un cartel bancaire au sein de grands centres financiers qui contrôle le gouvernement depuis Andrew Jackson ».

Président F.D. Roosevelt
Ce qui se passe en ce moment aux Etats-Unis est peut-être le signe qu’un nouveau paradigme va poindre. Pour le savoir, il suffira d’être très attentif à ce que décideront les agences de notation à l’égard de certaines pièces maîtresses de la finance américaine.
Si les Etats-Unis tombent sous les attaques des agences de notation et que la tempête qui souffle sur la zone euro s’amplifie avec un éventuel retrait de l’Allemagne, par exemple, le cartel bancaire nous enverrait un message assez limpide : nous quittons le modèle classique des Etats-Unis contre l’Europe, évoqué par un politicien comme F. Mitterrand, pour la fin de l’ETAT NATION sans exception. Ce qui nous rapprocherait un peu plus du Nouvel Ordre Mondial.

Le cartel bancaire va t-il « descendre » les Etats-Unis ?

Il y a quelques heures, l’agence de notation Standard and Poor’s a annoncé que, suite à la surveillance négative sous laquelle elle a placé la dette souveraine des Etats-Unis, elle devait prendre la même position pour divers assureurs, les organismes parapublics Fannie Mae et Freddie Mac et 73 fonds d’investissement. Traduction du message : « Nous avons placé la note AAA/A-1+ des émissions de Fannie Mae et Freddie Mac sous surveillance avec des implications négatives, vu leurs liens directs avec le gouvernement américain », a expliqué S&P dans un communiqué.
Les deux organismes de refinancement hypothécaire sont en effet sous tutelle publique depuis septembre 2008, ce qui leur a évité de faire faillite. Depuis, l’Etat fédéral a déjà injecté 164,4 milliards de dollars dans leur capital pour les maintenir à flot.
Par ailleurs S&P a également placé sous surveillance négative une entité résultant d’un partenariat américano-japonais, Goldman Sachs Matsui Marine Derivative Products (GSMMSDP) et cinq assureurs (Knights of Columbus, New York Life Insurance, Northwestern Mutual Life, TIAA et United Services Automobiles Association), également à la suite de son appréciation sur la dette souveraine américaine. Tous ces organismes sont actuellement crédités de la note maximale AAA. Traduction du message : « Nous prenons en compte les risques directs et indirects de la dette souveraine, comme l’impact de la volatilité macro-économique, d’une dévaluation de la monnaie, d’une dépréciation d’actifs, et d’une détérioration du portefeuille d’investissements », a expliqué l’agence.
Pour rappel : les cinq assureurs détiennent en effet d’ »importants » portefeuilles de bons du Trésor américain, tandis que GSMMDP offre des produits dérivés liés à ces titres.
L’agence de notation a aussi placé 73 fonds d’investissements sous surveillance en raison de « leur exposition (en général supérieure à 50%) » à la dette américaine, à travers des titres du Trésor ou d’agences gouvernementales. Parmi les organismes visés figurent des fonds d’investissement comme BlackRock Fund Advisors ou Goldman Sachs Asset Management, mais aussi des fonds spéculatifs ou de collectivités.
Standard and Poor’s a annoncé jeudi dernier avoir mis sous surveillance la note attribuée à la dette des Etats-Unis, face au blocage des négociations à Washington sur le relèvement du plafond légal de la dette. Cette note, la meilleure possible (« AAA »), est assortie d’une perspective « négative » depuis avril. L’agence a prévenu que si les créanciers de l’Etat ne recevaient pas en temps prévu des intérêts ou un remboursement, la note tomberait à « SD », tout en bas de l’échelle.


Lundi 18 Juillet 2011


Commentaires

1.Posté par AS le 18/07/2011 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui le cartel va descendre les usa, la france, l'angleterre, l'allemagne comme etats nations seul moyen pour prendre le pouvoir et le transferer a Tel Aviv... vous venez de vous reveillez ou vous le faites expres ? !

2.Posté par Abelkader DEHBI le 19/07/2011 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui ne peuvent pas – ou ne veulent pas – entrer dans des considérations techniques financières, on peut prendre le problème autrement : En ne considérant la faillite – Imminente, Inéluctable et Inexorable – des Etats-Unis et à leur suite, leurs satellites de l’UE, que comme l’UNE des Options Divines, dans son Dessein de châtier ces nations, pour le Mal, les Injustices et les Malheurs que ces nations n’ont cessé de répandre parmi les hommes sur Terre, depuis plus de 5 siècles.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires