insolite, humour, conspiration...

Urgence-notre-police-assassine en toute impunité - Mais que fait l'Etat ?


Dans la même rubrique:
< >


Samedi 17 Janvier 2015

Urgence-notre-police-assassine en toute impunité - Mais que fait l'Etat ?
Réaction suite aux attentats et à l'injonction de manifester Que les choses soient claires, en tant qu'humains nous ne pouvons nous réjouir de la mort d'un homme caricaturiste ou policier. Nous avons même beaucoup de respect pour ces policiers morts, qui font honneur à leurs métiers là où d'autres en font le déshonneur. Nous compatissons la douleur des proches des victimes.
Nous aurions voulu marcher au nom de la liberté des expressions, en solidarité des journalistes et contre le racisme et l'antisémitisme. A cette marche, est associée un hommage aux victimes policiers. Les policiers assassinés ne sont pas bien sur les mêmes que ceux qui assassinés nos frères. Mais ils appartiennent à une institution policière qui nous veut du mal, nous fait du mal et qui ne se remet jamais en cause. Le monde change pas elle, elle s'y refuse et nous en sommes les premières victimes.
Ne pas se faire justice sois même est déjà tendre la main à l'institution. Que l'on nous demande pas d'en faire plus, n'en déplaisent aux injonctions dont on nous assaille. Nous tendrons la main le jour où l'institution fera preuve de bienveillance.
Le jour de l'attentat de Charlie Hebdo, nous étions en conférence de presse avec le CRAN pour souligner les incohérences sur la mort de Bertrand à Joué Lès Tours :
http://www.le-cran.fr/document-cran-associations-noires-de-france/105-joue-les-tours---contradictions-et-decryptage.pdf
L'information aurait dû créer un Watergate hexagonal : un mensonge d'état était révélé couvert par le procureur de la république, le ministre de l'intérieur et le premier ministre. On apprenait qu'il y avait bien des caméras sur le commissariat, l'état a fermé les yeux sur des vidéos qui auraient validées ou invalidées une version. L'information est passée à la trappe, oubliée comme les assassinats se déroulant dans nos banlieues depuis 40 ans et les mensonges d'état liés. Il y a des mensonges d'état, des centaines de morts et une profusion d'injustices acceptables par les médias, par les institutions et par l'opinion publique.
Si nous avons une injonction à marcher, ça sera aux côtés de la soeur de Bertrand, mise en garde à vue alors que son frère était assassiné par des policiers multirécidivistes, sali à tort par la version policière de suite relayée par les médias et les gouvernants et oublié à l'heure où la vérité commençait à faire surface.
A force de pointer du doigt le musulman, le noir, l'arabe comme un monstre, telle une prophétie auto-réalisatrice vous le façonnez.
"...Inconsciente république, qui oublie que l’on récolte ce que l’on sème, et ne connaît pas encore le prix des conséquences à payer..." (18 décembre 2014 http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1292535-non-lieu-dans-l-affaire-ali-ziri-injuste-l-impunite-policiere-est-notre-pire-fleau.html )

URGENCE NOTRE POLICE ASSASSINE


Samedi 17 Janvier 2015


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires