ALTER INFO

Une famille sans-abri, Accélération des démolitions de maisons à l’Est d’AlQuds



Mercredi 5 Janvier 2011

Une famille sans-abri, Accélération des démolitions de maisons à l’Est d’AlQuds
Les démolitions de maisons palestiniennes par les autorités d’occupation à l’Est d’AlQuds occupée se sont intensifiées ces derniers mois et continuent en début d'année sur le même rythme, c’est ce qu’a affirmé mardi l'organisation israélienne Ir Amim.

Mardi, la famille de Nayef Aweidah, composée de huit membres, dont trois enfants, est devenue sans abri. Les forces d’occupation ont démoli leur maison qu’ils habitent depuis 1998.

"Le Nouvel An à Jérusalem-Est a débuté avec une tendance inquiétante: au cours des deux derniers jours la municipalité de Jérusalem a démoli des bâtiments d'habitation à Cheikh Jarrah et Beit Hanina", a déploré dans un communiqué l'organisation, en référence à deux quartiers palestiniens.

"C'est une continuation de la nette augmentation des démolitions de maisons à Jérusalem-Est qui est la tendance depuis la mi-2010 et plus significativement les deux derniers mois de 2010", précise, chiffres à l'appui, Ir Amim.

L'ONG a recensé 74 démolitions sur ordre de la municipalité israélienne, dont les trois quarts (55) au second semestre et près de la moitié (32) en novembre et décembre.
 
"La question des démolitions de maisons à Jérusalem n'est pas une application neutre de la loi mais un élément d'une politique plus vaste destinée à affaiblir la société civile palestinienne à l’Est de Jérusalem et à la chasser", estime Ir Amim.
 
Le 22 décembre, le coordinateur des actions humanitaires de l'ONU dans les territoires palestiniens occupés Maxwell Gaylard s'était alarmé de l'augmentation du nombre de démolitions à l’Est de Jérusalem occupée et dans les zones sous contrôle total israélien de Cisjordanie, de 275 en 2009 à 396 en 2010.

Dans un rapport publié à l'occasion du Nouvel An, l'ONG palestinienne Al-Maqdese, qui fournit des statistiques similaires, évalue à 72 le nombre de démolitions à l’Est d’AlQuds en 2010.

La Fondation d’Al-Maqdese a rapporté que les forces d’occupation ont démoli 1485 maisons dans la partie Est de Jérusalem occupée depuis 1967 et jusqu’au mois d’octobre 2010. Elle a ajouté que les autorités d'occupation ont publié 1322 décisions de démolition dans diverses parties de la ville occupée. En cas d'exécution de ces décisions plus de 3655 personnes, dont 1699  enfants et 807 femmes seront désormais sans abris.


Mercredi 5 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par rachi le 05/01/2011 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais que fait l'ONU ??? C'est vrai qu'il est pas mal occupé avec leur poulain occidental qu'il leur faut mettre sur le trône ivoirien.


2.Posté par jesus christ le 22/01/2011 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand les usa auront totalement chuter et que l Iran sera suffisamment puissant et que l Afrique sera indépendante et l orient de même et armé, les israéliens auront intérêt a courir et se barrer rapidement, ça arrive a grande vitesse...pauvre palestinien,...
et dire que les sionistes se disent peuple élu de dieu, quel blasphème, ils iront tous en enfer ces imposteurs qui ont massacrer la terre sainte

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires