Croyances et société

Une expérimentation russe avec des rats nourris d’OGM va être diffusée en direct



Lisa Garber
Jeudi 4 Octobre 2012

Une expérimentation russe avec des rats nourris d’OGM va être diffusée en direct


Natural Society, Lisa Garber, 4 octobre 2012


      Les chercheurs russes diffuseront en direct une expérience montrant les effets des OGM dans la nourriture des rats. Cette annonce arrive après qu’une étude française ait constaté que les OGM ont sur des rats des effets négatifs, qui ont entraîné la suspension provisoire des importations russes de maïs génétiquement modifié de Monsanto.



Condamnant les OGM, des scientifiques russes projettent une expérience unique


      Les scientifiques français de la faculté de Caen ont tiré la sonnette d'alarme le 19 septembre, après la publication des photos de leur étude sur les tumeurs des rats nourris de maïs génétiquement modifié. En Russie, des chercheurs de l'Association nationale pour la sécurité génétique ont désavoué publiquement les organismes génétiquement modifiés (OGM) et ont déclaré leur intention de mener une expérience que le public pourra voir, qui permettra à ce dernier de formuler des opinions avisées sur les OGM.


      Ces chercheurs installeront des webcaméras dans les cages de quatre groupes de rats.

      Le groupe 1 aura un régime riche en soja et maïs génétiquement modifiés.


      Le groupe 2 aura un régime faible en soja et maïs génétiquement modifiés.


      Le groupe 3 aura un régime sans OGM.


      Le groupe 4 aura un régime contenant des aliments standards pour rats.


      Pour garantir l'intégrité de l'expérience, le personnel affecté au service des rats ne saura pas quel genre de régime il leur donne.

      Selon Elena Sharoykina, fer de lance du projet, « C'est une expérience unique. Il n'y a rien eu de tel auparavant – une recherche publique franche par les opposants et des partisans des OGM. »



Coût du projet : un million de dollars


      Si des rats survivent (ceux de l'étude française sont devenus stériles, exactement comme beaucoup avant eux), l'expérience se poursuivra sur cinq générations. Toutefois, le public devra attendre jusqu'à mars 2013 pour voir les effets des OGM, tandis que les scientifiques résoudront les détails les plus pointus, comme le financement. La recherche devrait coûter un million de dollars, que les scientifiques espèrent obtenir de sponsors commerciaux, de subventions gouvernementales et même de dons du public.


      Sharoykina pense que ce sera de l'argent bien dépensé. « Nous aurons l’occasion de savoir comment nous positionner », dit-elle. « Si cette étude démontre une influence négative, et si les partisans des OGM la reconnaissent, la prochaine étape devrait être un moratoire sur les produits génétiquement modifiés en Russie. »



Obstacles à l'étiquetage des produits naturels et des OGM


      [En Zunie,] avec la Food and Drug Administration (FDA) de mèche avec Monsanto et Dow – comme en témoignent un certain nombre de manœuvres politiques et économiques, au moins un million de signatures ayant été supprimées dans la campagne en faveur de l’étiquetage des OGM – on ne sait pas s’il sera facile de mettre un terme à la pratique des modifications génétiques. Des chercheurs du monde entier ont déjà fourni d’amples preuves des effets nocifs des OGM, incluant le gain de poids, le détraquement d’organes, la stérilité, la montée des tumeurs, ainsi que le développement de mauvaises herbes et de parasites résistants. La pression pour revenir à la nourriture naturelle, biologique, et pour l'étiquetage des OGM, doit venir du public.



Sources supplémentaires


Original : naturalsociety.com/russian-gmo-rat-experiment-broadcast-24-7/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Jeudi 4 Octobre 2012


Commentaires

1.Posté par babar le 04/10/2012 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A la guerre comme à la guerre, les yankees l'ont bien cherchés, la guerre se fait maintenant sur tous les fronts et c'est monsanto qui va être torpillé pendant toute la durée de cette étude.

2.Posté par collineau le 05/10/2012 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OGM et agriculture Extrait du dossier publié par l’INRA en mai 1998
Les OGM à l’INRA

Quel est l’intérêt de la transgénèse pour la santé des animaux de rente
http://www.inra.fr/internet/Directions/DIC/ACTUALITES/DOSSIERS/OGM/houd-bre.htm

Comment apprécier l’intérêt des OGM pour la compétitivité de l’agriculture
http://www.inra.fr/internet/Directions/DIC/ACTUALITES/DOSSIERS/OGM/OGM.htm#agri

Quels sont les stratégies des firmes industrielles sur le marché des OGM
http://www.inra.fr/internet/Directions/DIC/ACTUALITES/DOSSIERS/OGM/joly2.htm

Plantes génétiquement transformées quels risques de disséminations de gènes dans l’environnement
http://www.inra.fr/internet/Directions/DIC/ACTUALITES/DOSSIERS/OGM/chevre.htm

Les OGM, Monsanto et le groupe Carlyle 18 septembre 2003 http://curia.europa.eu/fr/actu/communiques/cp03/aff/cp0367fr.htm

Monsanto relance Terminator 2006 02 22
http://www.greenpeace.org/switzerland/fr/notre-sujet/medias/communiques/agriculture/monsanto-relance-son-terminator-1/

Du riz OGM non autorisé contamine la chaîne alimentaire 2006 05 09
http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2339

Des riz transgéniques illégaux s’invitent à la table des européens sept 2006 par Eric Meunier
http://www.infogm.org/spip.php?article2866#outil_sommaire_2

Le scandale du riz doré dévoilé 18 mars 2009
http://www.alterinfo.net/Le-scandale-du-riz-dore-devoile_a30940.html

Ce dimanche, The Independent on Sunday révèle un scandale au niveau européen. Les dirigeants des 27 pays de l’Union européenne se réunissent en secret pour accélérer les processus d’autorisation des cultures OGM, contrer les opposants et rassurer les populations en faisant intervenir les représentants de l’industrie. L’artillerie lourde est de sortie...
27 octobre 2008
http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/des-reunions-secretes-a-l-ue-pour-46354

OGM : l’étude russe qui pourrait « déraciner » une industrie 25 avril 2010
http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article611

Les grands semenciers brevètent les gènes d’adaptation aux changements climatiques
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/06/19/1210988_les-grands-semenciers-brevetent-les-genes-d-adaptation-aux-changements-climatiques.html

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires