International

Une action en justice exigeant l'arrestation de Peres lors de sa visite en Suisse



association "Droits pour tous"
Mardi 29 Mars 2011

Une action en justice exigeant l'arrestation de Peres lors de sa visite en Suisse

Une Association juridique européenne a présenté une action en justice pour l'arrestation du président Shimon Peres, à son arrivée en Suisse, le lundi 28 / 3, l'accusant d'avoir commis des "crimes de guerre et crimes contre l'humanité" contre le peuple palestinien.

"Nous avons déposé aujourd'hui devant le procureur général suisse, une plainte pour demander l'arrestation du président israélien Shimon Peres, lors de sa visite en Suisse ", a souligné, lundi, Anwar Gharbi, le président de l'association suisse "Droits pour tous», membre de la «Campagne européenne pour lever le siège sur Gaza.

Gharbi a affirmé dans une déclaration à la presse écrite dont le  "le Centre Palestinien de l'Information», a reçu  une copie: "Les autorités suisses doivent arrêter Peres à cause des crimes commis, en particulier que leur dossier des droits de l'homme et humanitaire nécessite de le faire, autant que le rapport onusien de Goldstone sur la guerre israélienne contre Gaza accuse (Tel Aviv) et ses dirigeants qu'ils ont commis des crimes de guerre et crimes contre l'humanité, suite à l'assassinat de plus de 1450 Palestiniens dont la majorité des femmes et des enfants, au cours des 22 jours ".

Il a, en même temps, indiqué  que plus de 20 organisations des droits humains et de soutien populaire à la cause palestinienne, ont appelé à des manifestations et des sit-in, lundi, devant le siège du gouvernement suisse à Genève, pour protester contre la visite prévue du président sioniste Shimon Peres à la Suisse.



Mardi 29 Mars 2011


Commentaires

1.Posté par Tilt le 29/03/2011 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut pas rêver. Certains pays Européens pour ne pas dire tous, sont aux ordres de l’Etat illégitime des sionistes qu’est Israël.
Quel est cet État qui oserait appliquer les lois de la justice nationale, ou le droit international à un mafieux à un vulgaire criminel qui met le pied hors de l’enclave sioniste.
Ils sont tous aux courbettes, pliés en quatre aux désirs et aux ordres de leurs « saigneurs », qui vivent accrochés à leurs frais et aux dépens de leurs citoyens, comme un proxénète, vit grâce aux revenus de la femme à laquelle il s’accroche.
Sionisme = la sangsue de l'Europe des temps modernes.

Le jour où l’on verra un de ces sionistes rendre compte des ses méfaits devant un tribunal Européen.
Ce jour là on se dira que l’Occident s’est libéré de ses tares.

2.Posté par Al Damir le 29/03/2011 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Figurez-vous que ce criminel à qui on a attribué le prix Nobel ( à l'instar d'un autre criminel Menahem Begin) possédait en 1956, durant le mandat présidentiel de René Coty ,un bureau à Matignon en tant que haut responsable sioniste. Les activités du CRIF instrument du sionisme en France ne datent pas d'hier.

3.Posté par mega le 29/03/2011 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La pourriture ça créve jamais.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires