insolite, humour, conspiration...

Un peu d'humour dans ce monde de brutes: ''les drôles de dames'' de Sarkozy


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …



Samedi 13 Décembre 2008

RAMA YADE, RACHIDA DATI : WHAT GOES UP… MUST GO DOWN

Un peu d'humour dans ce monde de brutes: ''les drôles de dames'' de Sarkozy
Dati, Yade : la Sarkozie exécute ses Symboles

[Arrêt sur Images - 12/12/2008]

En voilà une, qui aura vu de près comment fonctionne une Cour, et qui risque d’avoir tout le temps de jauger la profondeur des oubliettes. A peine Rama Yade avait-elle osé refuser à la radio la pressante demande de l’Hyper, de prendre la tête de liste des Européennes en Ile de France, que le spadassin Kouchner l’exécute dans Le Parisien. “Elle a fait, avec talent, ce qu’elle a pu“, mais la présence d’un secrétaire d’Etat aux droits de l’homme n’était pas une bonne idée, estime aujourd’hui Kouchner, et il a eu tort de la demander à Sarkozy. «On ne peut pas diriger la politique extérieure d’un pays uniquement en fonction des droits de l’Homme. Diriger un pays éloigne évidemment d’un certain angélisme». Rama ? Qu’elle s’occupe donc des enfants, et des femmes victimes de violences sexuelles ! Mais sans maroquin.

Ainsi, la boucle est bouclée. Après bien des arabesques, bien des sanglots, bien des trémolos au 20 Heures, l’ex- “french doctor” tombe définitivement du côté de la froide et cynique raison d’Etat. On admirera en connaisseur le raffinement de l’Hyper, qui lui délègue l’exécution publique de sa sous-ministre, le jour où lémédias unanimes célèbrent le 60 e anniversaire de la Déclaration des droits de l’Homme. Pour Kouchner, quel crépuscule ! Quel final wagnérien !

Après Dati exécutée par Fillon sur la base d’une phrase tronquée, voici Yade humiliée par son ministre de tutelle. Il n’est évidemment pas question de défendre le bilan de ces deux soldates, qui ont fait ce qu’on leur demandait, et se sont efforcées de se taire quand on le leur suggérait, mais décidément, chassez l’éternel masculin, il revient au galop. Deux femmes, deux symboles de la “diversité” en moins d’une semaine, ça fait beaucoup. La Sarkozie risque de trainer longtemps leurs dépouilles, comme Juppé traina longtemps l’exécution des jupettes.

Mise à jour - 11h40 = L’interview publiée ce matin dans Le Parisien a été réalisée “dimanche à 18 heures, au Quai d’Orsay”, précise Dominique de Montvalon, le directeur-adjoint du quotidien, joint par @si. Or, Rama Yade a annoncé qu’elle refusait de prendre la tête de liste UMP en Ile de France pour les élections européennes quelques minutes plus tard, durant le “Grand Jury” LCI- RTL-Le Figaro. Difficile de savoir si Kouchner était déjà au courant des intentions de sa secrétaire d’Etat.

Néanmoins, l’interview a été relue par le Quai d’Orsay avant publication, et Bernard Kouchner a maintenu ses positions ce matin sur Europe 1.

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1469


LE BÉBÉ DE RACHIDA DATI : POURQUOI ELLE NE DIRA RIEN

Un peu d'humour dans ce monde de brutes: ''les drôles de dames'' de Sarkozy
Vous êtes allés chez le coiffeur ces derniers temps ? Non ? Alors on vous tient au courant… allez, ne niez pas que le sujet vous passionne :-) Mais VOICI oublie une 6è hypothèse : que c’est Sarkozy le père de l’enfant. C’est  encore la plus plausible…

[Voici - 10/12/2008]


RACHIDA DATI FERA T’ELLE CHANTER NICOLAS SARKOZY ?

[Arrêt sur Image - 12/12/2008]

Les siècles passent, et la presse française reste imprégnée par ses origines balzaciennes: les feuilles de chantage. La chute de l’article de couverture du Point sur “l’extravagante Madame Dati” (la dissection de l’article complet est ici) est à cet égard dans la meilleure tradition française. Après avoir consciencieusement lynché la ministre sur huit pages, jusqu’au dernier caillou, le journaliste de l’hebdo de Giesbert, Denis Demonpion, écrit: “des âmes charitables affirment qu’à l’heure de la curée, Rachida Dati, qui connait bien les histoires de famille et du département des Hauts-de-Seine pour s’être occupée pendant quelque temps, en 2005, du secteur sensible des marchés publics, saura, le cas échéant, se rappeler aux bons soins de son protecteur“.

On peut lire et relire ces lignes dans tous les sens, elles ne peuvent signifier qu’une chose: Dati détient des informations de nature à lui permettre de faire chanter Sarkozy. Elle le “tient”. Cette magnifique insinuation finale, dont il est d’ailleurs difficile de voir qui elle sert, laisse rêveur. Sur Dati, évidemment, mais surtout sur l’hebdo de Giesbert. Soit Le Point sait ce que sait Dati, et pourquoi ne l’écrit-il pas ? Soit il n’en sait rien, et pourquoi l’écrit-il

Dans bien d’autres pays, (comme le remarquait ce matin Thomas Legrand sur France Inter) des journalistes feraient immédiatement le siège des deux intéressés, pour leur faire apporter les précisions nécessaires. Mais nous sommes en France, où il est tellement délicieux de rire de tout. La revue de presse matinale d’Europe 1 cite donc en passant ces lignes du Point, et glisse immédiatement à l’article d’un autre journal, sur la “coach” de jogging de Sarkozy, qui “n’a pas besoin de lui faire peur pour le faire transpirer“.

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1477


DÉMOCRATIE OU RÉPUBLIQUE DE MAFFIEUX ?

[Arrêt sur Image - 12/12/2008]

Etonnant journalisme français ! A la fin d’une longue enquête, Le Point glisse incidemment que Rachida Dati détiendrait, à propos des marchés publics des Hauts de Seine, des informations qui pourraient lui permettre de faire chanter Sarkozy, au cas où ce dernier souhaiterait se débarrasser d’elle. On croit avoir mal lu. Mais non. Le Point ne précise pas ce que sait Dati. Ni ce qu’il sait lui-même. Insinuez, insinuez ! Le lendemain, les revues de presse radiophoniques glisseront pudiquement sur le sujet www.arretsurimages.net  (1).

Pour la suite, les citoyens sont priés d’attendre…le bon vouloir de Dati, ou des journalistes. Décidément, la disgrâce très annoncée de la ministre de la Justice promet d’être un festival de pathos et de manipulation, c’est pourquoi nous avons créé un dossier sur le sujet www.arretsurimages.net  (2).

D’ores et déjà, nous vous expliquons comment lynche la presse www.arretsurimages.net  (3), armée de ses titres, de ses intertitres, de ses photos, de ses légendes, quand elle a décidé de lyncher.



Samedi 13 Décembre 2008


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires