insolite, humour, conspiration...

Un nouveau statut pour les élus algériens


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip



Abdelkrim BADJADJA
Mercredi 29 Janvier 2014

Un nouveau statut pour les élus algériens
1. Les élus du peuple sont astreints aux même obligations que l’ensemble des citoyens.
2. Mais, ils n’auront pas accès aux mêmes droits en partant du principe que les élus du peuple devront faire le serment de se sacrifier pour le bien de la nation.
3. Les élus du peuple seront encouragés à faire don à la nation des biens et propriétés en excédent qu’ils possédaient avant leur élection, ne gardant pour leurs besoins que l’essentiel.
4. Aucune immunité d’aucune sorte ne protègera les élus du peuple.
5. Au contraire, pour tout délit, infraction, et crime commis par les élus du peuple, la peine encourue sera le double de celle prévue pour un simple citoyen.
6. Les élus du peuple n’auront droit à aucune indemnité de quelque nature que ce soit, ni financière, ni matérielle, ni pendant leur mandat, ni après.
7. Les élus du peuple doivent donner l’exemple en prenant à leur charge repas, hébergement, transports, frais de déplacements.
8. Les années passées au service de la nation en tant qu’élus du peuple ne donneront droit à aucune gratification, et ne seront pas comptabilisées dans leurs carrières.
9. Les réunions des différentes assemblées locales, régionales, et nationales se tiendront en dehors des horaires de travail, afin de permettre aux élus du peuple d’assumer leurs obligations professionnelles le jour, et d’honorer leur mandat d’élus le soir.
10. Les élus du peuple sont tenus d’assister à toutes les réunions de leur assemblée sauf cas de maladie grave, ou d’empêchement majeur, dûment établis par huissier de justice.
11. Les élus du peuple seront exclus de leur assemblée après une absence non motivée, et trois absences motivées.
12. Tout élu du peuple qui aura utilisé sa fonction pour obtenir un avantage quelconque sera jugé pour haute trahison.
Conclusion : Si ce statut est adopté, combien de candidats se présenteront-ils aux prochaines échéances électorales selon vous ?

CREDIT PHOTO : http://lequotidienalgerie.org/2012/04/04/un-nouveau-statut-pour-les-elus-algeriens/




Mercredi 29 Janvier 2014


Commentaires

1.Posté par Sem le 29/01/2014 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne se présenteront que les vrais Algérien

2.Posté par Saber le 30/01/2014 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Badjadja, dans un système d'élections, la réalité c'est qu'il y aura toujours des maitres et des esclaves.
Votre article est honnête et juste, seulement, les biens assis sont solidaires entre eux et ce n'est pas demain la veille qu'ils se laisseront délogés facilement même s"ils n'ont pas été à la hauteur de leurs responsabilités.

3.Posté par joszik le 30/01/2014 01:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article est valable pour tous les pays et tous les escros :- )

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires