Lobbying et conséquences

Un nouveau lobby pro-israélien, en remplacement de l’AIPAC


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 02:00 Produire la dépression suivante


Note de Jeff Blankfort : Pour ceux qui ont peut-être espéré que ce nouveau lobby pro-israélien allait fondamentalement différer du bon vieil AIPAC, cet article devrait mettre un terme à leur illusion. Ils apprendront d’ailleurs ici même qu’un ancien membre ultra-sioniste du Congrès US, Mel Levine, en est un des initiateurs. Il semble bien que cette « nouvelle » opération ne soit qu’une entourloupe des sionistes libéraux, afin d’enterrer la controverse et le débat autour du pouvoir et de l’influence du lobby israélien, soulevés par l’analyse des professeurs Mearsheimer et Walt, par le professeur Tony Judt, ainsi que, tout récemment, par James Petras, dans son nouveau livre Le Pouvoir d’Israël aux USA (The Power of Israel in the United States).


Amiram Barkat
Dimanche 15 Octobre 2006


Charles Bronfman
Charles Bronfman

Edgar Bronfman
Edgar Bronfman

David Elcott
David Elcott
Des membres colombes de la communauté juive usaméricaine réfléchissent actuellement à la mise sur pied d’une alternative pro-israélienne au lobby de l’AIPAC [American Israel Public Affairs Committee], a rapporté hier l’Agence Télégraphique Juive.

Parmi les personnalités associées à cette initiative se trouvent notamment le milliardaire philanthrope George Soros, qui ne s’était pas jusqu’ici engagé dans les questions israéliennes, le philanthrope Charles Bronfman et Mel Levine, un ancien membre démocrate du Congrès, aujourd’hui très important avocat de la Côte Ouest.

Le président du parti (israélien) Meretz, Yossi Beilin (député à la Knesset) a commenté hier la fondation du nouveau lobby. Beilin a déclaré à Ha’aretz que ce lobby ne serait pas en compétition avec l’AIPAC, mais qu’il donnerait une image différente de la communauté juive usaméricaine organisée. « Il est important, tant pour l’administration [= l’exécutif] que pour le Congrès, de savoir que l’AIPAC est une organisation de droite, qui ne représente qu’une partie de la communauté juive des USA », a dit Beilin.

La décision prise par Soros de s’associer à la création du [nouveau] lobby est une sorte de coup de théâtre, étant donné qu’il était considéré jusqu’ici comme antisioniste. Après avoir rencontré les autres fondateurs du nouveau lobby, Soros a dit qu’il participerait à la cérémonie officielle de sa fondation, le 26 octobre, à New York.

Les fondateurs discutent depuis quelque temps des moyens de persuader l’administration Bush de s’impliquer davantage dans la recherche d’une solution au conflit israélo-palestinien.

L’initiative du lancement d’un nouveau lobby a pour fer de lance le Dr. David Elcott, président de l’IPF [Israel Policy Forum], une boîte à idées de relations publiques, fondée afin de contrer l’opposition de l’AIPAC aux accords d’Oslo.


Mel Levine
Mel Levine
Ha’aretz

Traduit de l'anglais par Marcel Charbonnier et révisé par Fausto Giudice, membres de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique (www.tlaxcala.es). Cette traduction est en Copyleft : elle est libre de reproduction, à condition d'en respecter l'intégrité et d'en mentionner sources et auteurs. URL de cet article :http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=1332&lg=fr


TERRE DE CANAAN: 13/10/2006


Dimanche 15 Octobre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires